Coronavirus : tendance à la hausse des appels à Prévention Suicide, qui recrute des bénévoles

Coronavirus : tendance à la hausse des appels à Prévention Suicide, qui recrute des bénévoles
Coronavirus : tendance à la hausse des appels à Prévention Suicide, qui recrute des bénévoles - © Tous droits réservés

Les bénévoles du Centre de prévention du suicide ont constaté une hausse des appels due à la crise sanitaire provoquée par le coronavirus. "Pour le moment, le planning est bien assuré grâce à la solidarité des répondants mais toute personne qui désirerait devenir volontaire peut se manifester", a indiqué jeudi Déborah Deseck, chargée de communication pour Prévention Suicide.

Si aucune statistique reflétant le confinement – (décidé mardi soir par le gouvernement fédéral) n’est encore disponible, les bénévoles qui se relaient à la permanence téléphonique du centre ont constaté une tendance à la hausse des appels. "La situation de confinement renforce le stress, la peur et la sensation de solitude chez les personnes déjà isolées", explique Mme Deseck.

"Les questions de certaines personnes en crise sont plutôt liées au coronavirus. Dans ce cas, nous les renvoyons vers le numéro officiel, plus à même de leur répondre", poursuit-elle. La ligne gratuite 0800/14.689 a en effet été ouverte par les autorités pour recueillir les interrogations des citoyens liées au Covid-19. Le site www.info-coronavirus.be rassemble en outre les informations essentielles sur cette maladie respiratoire virale.

"L’équipe modératrice de notre forum, où les citoyens échangent entre eux, a également observé une participation plus élevée", précise Mme Deseck.

Le Centre de prévention du suicide appelle par ailleurs toute personne disposée à lui prêter main-forte à se manifester. "Actuellement, une soixantaine de bénévoles se relaient, dont une dizaine par jour afin de remplir l’ensemble de la grille horaire. Mais nous avons toujours besoin de répondants", rappelle Déborah Deseck. "Dans les conditions actuelles, nous ne pouvons pas les former dans les délais habituels mais nous les recontacterons rapidement, le temps de nous organiser", conclut-elle.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK