Coronavirus : selon la Banque mondiale, 100 millions de personnes pourraient tomber dans l’extrême pauvreté

La crise du Covid-19 pourrait avoir entraîné 100 millions de personnes dans l'extrême pauvreté à travers le monde, plus encore que précédemment estimé, a alerté ce jeudi le président de la Banque Mondiale David Malpass, dans un entretien à l'AFP.

Estimations revues à la hausse

L'institution estime que 70 à 100 millions de personnes pourraient tomber dans l'extrême pauvreté, et "ce nombre pourrait augmenter" si la pandémie s'aggrave ou dure, a-t-il dit. Une précédente estimation faisait état de 60 millions de personnes.

►►► Lire aussi : le coronavirus risque d'anéantir les progrès enregistrés dans les pays pauvres

 
 
 

Cela rend "impératif", pour les créanciers, de réduire la dette des pays pauvres, a déclaré David Malpass, allant ainsi plus loin que les appels à prolonger le moratoire sur la dette des pays pauvres décidé en avril.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK