Coronavirus : reconfinement, nouvelles mesures sanitaires… Comment faire pour annuler mes vacances et me faire rembourser ?

Alors que dans plusieurs pays — comme au Portugal ou en Espagne – des zones entières sont à nouveau soumises aux règles du confinement et que le gouvernement belge vient de prendre des mesures imposant des conditions strictes en cas de voyages dans ces zones, la question de savoir s’il est judicieux ou non de partir se pose.

Le problème, c’est que la situation est imprévisible et évolue d’heure en heure. Une dose de stress qui non seulement peut compromettre des vacances mais qui pourrait coûter cher. Pas de panique cependant, il existe des règles légales en cas d’annulation. Tout dépend de la situation sanitaire.

La situation sanitaire : donnée imprévisible

Il y a une semaine il était possible de s’envoler vers Barcelone. Quelques jours plus tard, l’apparition d’un foyer de contamination à Lerida contraint les autorités espagnoles à reconfiner 200.000 personnes. Pourtant, le 1er juillet l’Espagne avait ouvert ses frontières à tous les visiteurs de l’espace Schengen, sans restriction.

Désormais, les Belges ayant séjourné dans cette zone, sont vivement invités à effectuer un test de dépistage et à se placer en quatorzaine dès leur retour. Depuis, un comité de concertation s’est réuni ce mercredi. Des zones vertes, oranges et rouges ont été établies en cas de voyage. En plus d’une indication sanitaire, cela a aussi des conséquences en cas d’annulation de voyage.

Une situation imprévisible qui complique l’organisation des vacances. Dans ces conditions puis-je être remboursé.e, si je préfère finalement ne pas partir en vacances ?

Vert, orange ou rouge : aussi la couleur de mon remboursement

2 images
© Tous droits réservés

C’est toute la question. En fait tout dépend de la couleur du pays dans lequel vous partez.

Si vous aviez prévu de partir dans une zone qui est d’ores et déjà déclarée zone à risque, rouge, pas de panique. L’avis négatif du gouvernement vaut pour une assurance annulation en quelque sorte. En tout cas, l’annulation gratuite n’est possible que lorsque le SPF Affaires étrangères a formulé un avis négatif, souligne Test-Achats. L’association des consommateurs recommande qu’à ce moment ce sont les "compagnies aériennes ou le tour-opérateur qui annulera le voyage. Le consommateur pourra donc se faire rembourser". Les compagnies peuvent proposer un bon pour réserver un vol à un autre moment. "Mais le consommateur n’est pas obligé de l’accepter", précise Test-Achats. Vous pourrez donc récupérer votre argent.

En revanche, si vous êtes supposés partir en vacances dans une zone verte, c’est-à-dire une zone où les voyages sont possibles, et que vous souhaitez tout de même annuler votre voyage par crainte, là vous devrez le faire de votre poche.

Quid des zones orange ? En zone orange " les voyages sont possibles sous réserve de quarantaine, un test ou d’autres conditions", indiquent les autorités. C’est le cas par exemple, si vous avez prévu de partir en Espagne placée en zone orange après l’apparition de nouveaux foyers de contamination.

Dans ces conditions, non seulement des mesures strictes seront à observer sur place. Par exemple, en Catalogne, "à partir du 9 juillet, le port du masque est obligatoire dans l’ensemble de l’espace public, que la distance interpersonnelle puisse être respectée ou pas". En plus, à votre retour il vous sera fortement recommandé de vous placer en quarantaine et d’effectuer un test de dépistage dès leur retour, et 9 jours après, des tests rendus obligatoires en cas de retour d’un pays "rouge".

Un stress qui pourrait vous conduire à vouloir annuler votre voyage. Mais pouvez-vous le faire librement ? Selon Test-Achats dans la mesure où les voyages en zone orange sont fortement déconseillés, les mêmes conditions de remboursement qu’en zone rouge devraient s’appliquer.

Mais, "les informations de la part des autorités manquent de clarté. Le voyageur devrait pouvoir annuler son voyage et le tour-opérateur pourrait également l’annuler puisque selon les informations reçues hier, ces voyages sont dits " fortement déconseillés ". Néanmoins, il faudra attendre la formulation exacte des mesures gouvernementales ", souligne Test-Achats.


►►► Lire aussi : où puis-je partir en vacances ? Que faire si je suis positif à l’étranger ? Quid si je ne veux plus partir ? Toutes les réponses à vos questions


De plus, si vous êtes amenés à devoir subir une quarantaine forcée sur place, vous tombez sous le coup des "circonstances exceptionnelles", qui devrait permettre d’annuler son voyage. En d’autres termes, si vous partez dans une destination, où les mesures sanitaires ont évolué et que l’on veut vous imposer une quarantaine, par exemple, vous devriez pouvoir annuler votre voyage. Attention cela ne s’applique qu’aux voyages organisés, souligne Test-Achats. Si vous avez réservé votre voyage seul dans une zone orange, mieux vaut donc attendre les précisions du gouvernement.

Voyage organisé vs. voyage préparé soi-même

Les conditions de remboursement d’un voyage peuvent être différentes selon que vous ayez organisé votre voyage vous-même ou bien que vous ayez opté pour un tour-opérateur.

Dans le cadre d’un voyage organisé, a priori, c’est plus simple. En cas de conditions inévitables et extraordinaires, "vous avez la possibilité d’annuler un voyage organisé sans frais", indique Test-Achats. Voilà pour le principe, mais les circonstances exceptionnelles du coronavirus ont un peu changé la donne. Ainsi, souligne Test-Achats, "le gouvernement a décidé que les voyages annulés jusqu’au 19 juin 2020 y compris en raison du coronavirus ne devaient pas être remboursés, quel que soit le responsable de l’annulation (voyageur ou voyagiste) mais que le voyagiste pouvait se limiter à délivrer un bon de valeur que le consommateur est obligé d’accepter. Depuis le 20 juin, le bon de valeur n’est plus obligatoire mais il est fort probable que les voyagistes vont continuer à le proposer. Vous n’êtes toutefois plus obligé de l’accepter et vous pouvez demander le remboursement".

Pour ce qui est des voyages que vous avez vous-même organisés, c’est à vous d’effectuer toutes les démarches si vous souhaitez annuler. Et "le remboursement dépend des conditions que vous avez acceptées lors de la réservation".

Considérant l’imprévisibilité de la pandémie, voire même en observant une recrudescence à travers le monde, selon l’OMS, l’association des consommateurs met en garde les voyageurs : Un confinement, des annulations, des quarantaines : si on voyage à l’étranger tous ces risques existent. " Il est donc préférable de s’informer sur le site des Affaires étrangères régulièrement.

Sujet du journal télévisé de 19H30 du 09/07/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK