Coronavirus, quarantaine, isolement: quand, comment et combien de temps? Notre mode d'emploi (infographie)

Les cas de coronavirus sont en augmentation dans notre pays. Près de 4000 cas sont détectés en moyenne chaque jour et le taux de positivité dépasse les 10%. Conséquence : de plus en plus de personnes doivent être placées à l’isolement. Comment doit se dérouler cet isolement ? A quel moment faut-il l’observer ?

Qu’en est-il de la quarantaine si vous n’avez pas encore été testé ? Rappel avec notre mode d’emploi, inspiré des informations du site officiel www.info-coronavirus.be.

La quarantaine

Le principe de la quarantaine est le suivant : c’est se mettre préventivement à l’écart de ses contacts le temps de passer un test Covid. Cette quarantaine, on s’y place lorsqu’on se sent malade, si on a eu un contact avec une personne positive ou encore si on revient d’un déplacement à l’étranger dans une zone rouge. Il faut alors :

Que puis-je faire ou ne pas faire pendant cette quarantaine ?

Et que dois-je faire en dehors du test ? Premièrement, je dois toujours porter un masque naso-buccal, prendre ma température deux fois par jour, aérer mon habitation mais aussi nettoyer tous les jours les surfaces que je touche (poignées de portes, robinets, interrupteurs, armoires, canapés…).

Ce qui est autorisé, c’est se rendre seul(e) à la pharmacie, chez le médecin ou au supermarché si je n’ai pas d’autre solution. En quarantaine, il est permis de travailler mais à distance, en télétravail. "Vous ne pouvez pas aller sur votre lieu de travail", rappelle le Centre de crise interfédéral. "S’il vous est impossible de faire du télétravail, vous recevez une attestation du médecin. Votre médecin généraliste vous fournira une attestation de quarantaine, vous permettant d’indiquer à votre employeur que vous devez rester à la maison."

Il est également possible de faire appel au chômage temporaire "pour raison de force majeure". "Les indépendants qui ne peuvent pas travailler à cause de leur mise en quarantaine peuvent faire appel au droit passerelle", ajoute le Centre de crise.

Que puis-je faire d’autre ? Aller dans mon jardin ou sur ma terrasse.

Proscrits, par contre : l’accueil de personnes extérieures à son domicile, rendre visite à d’autres personnes, utiliser les objets des personnes avec lesquelles je vis (assiettes, essuie-mains, draps…), utiliser (sauf si c’est impossible) les mêmes toilettes que les personnes avec lesquelles je vis. Idem pour la salle de bain…

Si vous ne respectez pas les règles de la quarantaine, "vous pouvez être sanctionné par une amende", insiste le Centre de crise.

L’isolement

Après la quarantaine, l’isolement, lorsqu’on a été testé positif. L’isolement dure sept jours, minimum et ne prend fin que sur décision du médecin traitant, lorsque l’on n’est officiellement plus malade.

Concrètement à la quarantaine, pas grand-chose n’est autorisé durant l’isolement. Au contraire, celui-ci doit être respecté avec grande rigueur. Il est interdit de sortir de chez soi, d’aller dans son jardin ou sa terrasse. Mais aussi, très logiquement, d’accueillir des personnes extérieures ou de se rendre chez d’autres personnes. Un élément supplémentaire : il faut rester à l’écart des personnes avec lesquelles on vit.

Comme pour la quarantaine, on veillera à aérer son habitation, à nettoyer les surfaces touchées ou encore à utiliser des espaces (salle de bain, toilettes mais aussi chambre…) et des objets/ustensiles différents des personnes vivant sous le même toit.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK