Coronavirus : profitez du temps libre pour répondre à une enquête sur les "changements de comportement"

Coronavirus : Profitez du temps libre pour répondre à une enquête sur les changements de comportement est à nouveau en ligne
Coronavirus : Profitez du temps libre pour répondre à une enquête sur les changements de comportement est à nouveau en ligne - © Tous droits réservés

L’université d’Anvers publie à nouveau, mardi de 10 à 22 heures, son enquête en ligne sur la façon dont les Belges adaptent leurs habitudes aux mesures prises pour endiguer l’épidémie de covid-19. Plus de 560.000 personnes y ont participé la semaine dernière. L’université espère obtenir assez de réponses pour avoir un aperçu de comment évolue l’impact des mesures. Cela devrait permettre d’évaluer la propagation réelle du virus.


►►► À lire aussi : Coronavirus dans le monde et en Europe : les chiffres de l’épidémie avec ces cartes mises à jour quotidiennement


Plus de trois quarts des personnes interrogées s’occupent des enfants à la maison, a révélé la première édition de l’enquête de l’Université d’Anvers, qui collabore avec la KULeuven et l’université de Hasselt. Trois pourcents des répondants ont déclaré avoir encore recours aux grands-parents.

Une enquête chaque mardi

L’étude montre que de nombreux Belges travaillent désormais de chez eux. Parmi les répondants qui se rendent physiquement au travail, environ un sur dix indique y être obligé, tout en estimant qu’il est pourtant possible de travailler à domicile.

Les personnes âgées ont plus rapidement changé de comportement. "Les plus de 65 ans n’ont en général pas attendu les mesures drastiques du 13 mars, ni la décision de fermer la porte aux visiteurs dans les maisons de repos du 11 mars", explique l’économiste de la santé Philippe Beutels, de l’université d’Anvers.

L’enquête se répétera chaque mardi, afin de mieux prévoir la propagation du virus. Le sondage est disponible en français sur le site www.etude-corona.be. Des versions en néerlandais et en anglais sont aussi en ligne.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK