France, Espagne, Suède, Italie, Allemagne : les pays européens où la nouvelle souche du coronavirus a été détectée

Plusieurs pays ont annoncé ce samedi ces dernières l'apparition de cas confirmés de la nouvelle souche du coronavirus. Celle-ci est apparue ce mois-ci au Royaume-Uni. Elle semble aujourd'hui s'étendre à toute l'Europe et même au-delà. Ce variant s'avère plus contagieux mais ne provoque pas de cas plus sévères du covid-19.

Espagne

Quatre cas confirmés de contamination par le variant britannique du Covid-19 ont été détectés à Madrid, pour la première fois en Espagne, a annoncé samedi le gouvernement régional. Ces cas concernent des personnes arrivées récemment du Royaume-Uni ou ayant eu des contacts étroits avec un voyageur en provenance de ce pays, a ajouté le gouvernement régional.

Le père, la mère et la soeur d'un jeune homme arrivé en avion à Madrid la semaine dernière ont été testés positifs au nouveau variant du coronavirus.

Le jeune homme est lui aussi soupçonné d'avoir contracté le variant britannique du coronavirus, mais les autorités de santé espagnoles attendent les résultats du test PCR pour confirmer ce cas. Le quatrième cas confirmé concerne un homme arrivé à Madrid le 20 décembre sur un autre vol.

"Les patients ne sont pas gravement malades, nous savons que cette souche se transmet plus facilement mais elle ne provoque pas de cas plus sévères de la maladie", a déclaré lors d'une conférence de presse le numéro deux des autorités de santé de la région Antonio Zapatero, ajoutant : "il n'y a pas besoin de s'alarmer".

Trois autres cas suspects de contamination par ce variant britannique en Espagne sont également en cours d'examen et les résultats seront disponibles mardi ou mercredi prochains, a ajouté M. Zapatero.

L'Espagne a depuis mardi suspendu, comme de nombreux autres pays, les arrivées de passagers en provenance du Royaume-Uni, sauf pour les Espagnols ou résidents en Espagne.

Suède

Un premier cas de contamination au nouveau variant du coronavirus a été détecté en Suède, ont annoncé samedi les autorités sanitaires. Le cas a été détecté "sur une personne qui a voyagé depuis le Royaume-Uni", a indiqué l'Agence de santé publique suédoise dans un communiqué. Il s'agit "d'un premier cas isolé" dans le pays.

"Ce n'était pas inattendu. Nous savons que cette variante existe au Royaume-Uni depuis septembre et qu'elle a également été signalée dans d'autres pays d'Europe sous la forme de cas isolés", a expliqué Karin Tegmark Wisell, l'une des responsables de l'agence, citée dans le communiqué.

La Suède a prolongé mercredi et jusqu'au 31 décembre la suspension des vols en provenance du Royaume-Uni après l'apparition de cette nouvelle souche jugée par les autorités britanniques plus contagieuse.

France

Un premier cas de contamination par le variant du Covid-19 apparu au Royaume-Uni a été détecté en France, à l'avant-veille des premières injections du vaccin, qui est arrivé samedi matin sur le sol français. La présence de ce variant a été confirmée à Tours vendredi, chez un Français résidant habituellement au Royaume-Uni. L'homme est asymptomatique et a été isolé à son domicile, a indiqué le ministère de la Santé.

Il s'agit de la "première contamination au variant VOC 202012/01 du virus de la Covid-19" détectée en France. L'homme était arrivé "de Londres le 19 décembre" et a été "pris en charge" à l'hôpital deux jours plus tard.

"Les autorités sanitaires ont procédé au contact-tracing (traçage des contacts) des professionnels de santé ayant pris en charge le patient et à la recherche de ses personnes contacts à risque, pour procéder à leur mise en isolement strict", est-il précisé.

Rappelons que les liaisons trans-Manche ont été suspendues avant la mise en place de tests obligatoires pour entrer sur le territoire français.

Suisse

Un 3e cas de la nouvelle variante du coronavirus apparue en Grande-Bretagne et en Afrique du Sud a été détecté en Suisse. Comme les deux autres, il a été signalé en Suisse alémanique.

La porte-parole de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) Katrin Holenstein a confirmé à Keystone-ATS l'information annoncée par la SonntagsZeitung online. L'OFSP ne précise pas quels cantons sont concernés.

L'office avait annoncé jeudi soir que la nouvelle variante du coronavirus a été détectée pour la première fois en Suisse dans deux échantillons. Il s'agit de résidents du Royaume-Uni, testés positifs en Suisse. L'OFSP part du principe que les personnes testées positives sont en isolement.

Les deux personnes identifiées ont pu être contactées par les cantons concernés, a précisé Mme Holenstein. Pour la 3e, l'OFSP l'ignore. Tous leurs contacts proches ont également été identifiés et mis en quarantaine. De plus, dans ce genre de cas spéciaux, des clarifications sont aussi entreprises pour les "contacts des contacts" qui, le cas échéant, sont placés en quarantaine, a ajouté la porte-parole. Mercredi, l'OFSP a envoyé un SMS aux Britanniques et aux ressortissants d'Afrique du Sud en Suisse pour les informer des règles sur le coronavirus qui s'appliquent à eux.

Le message les informait que tous les voyageurs en provenance de ces deux pays arrivés en Suisse le 14 décembre ou après doivent être mis en quarantaine pendant dix jours.

Dix mille Britanniques sont arrivés en Suisse depuis cette date, selon l'OFSP, dont 7000 en Valais, estime l'office du tourisme du canton. Des vols de rapatriements de touristes britanniques ont débuté jeudi à Zurich pour Londres. D'autres devaient suivre vendredi et le week-end. Les voyageurs n'ont pas dû s'enregistrer séparément, le port du masque et la distanciation ont été appliqués, a précisé l'aéroport.

Pays-Bas

La nouvelle variante a également été décelée chez deux personnes aux Pays-Bas, a indiqué mardi dernier le ministre néerlandais de la Santé, Hugo de Jonge.

Les deux cas ont été détectés dans la région d'Amsterdam. "Il faut être réaliste, il y a des chances (que d'autres personnes aient été infectées par la nouvelle variante du coronavirus, NDLR). Mais nous ne pensons pas que ce soit très propagé, ce n'est pas comparable à la situation britannique", a déclaré M. de Jonge.

Les Pays-Bas, tout comme une cinquantaine d'autres pays, ont pris des mesures de sécurité supplémentaires afin d'éviter l'importation et la propagation du virus. Le pays a notamment suspendu le transport de passagers depuis outre-Manche pour 10 jours.

Italie

C'est le 20 décembre que les autorités italiennes ont confirmé un cas de contamination par la nouvelle souche. Le patient contaminé par cette nouvelle souche a été identifié à l'hôpital militaire Celio de Rome. Il était rentré depuis peu du Royaume-Uni par avion. Ses proches et lui ont été mis à l'isolement, selon l’hôpital.

Le ministre italien de la Santé, Roberto Speranza, demande à toute personne se trouvant déjà en Italie en provenance de ce territoire d'effectuer un test de dépistage.

Allemagne

Jeudi, l'Allemagne a annoncé un premier casune femme arrivée par avion de Londres. Cette femme était arrivée à l'aéroport de Francfort le 20 décembre en provenance de l'aéroport Heathrow de Londres.

Elle a été ensuite emmenée en voiture par des proches à Freudenstadt, dans le Bade-Wurtemberg (sud-ouest), et s'est mise en quarantaine après avoir été testée positive au Covid-19 à sa descente d'avion. Le lendemain, elle a commencé à développer des symptômes et un second test s'est avéré lui aussi positif.

L'Allemagne a prolongé mardi et jusqu'au 6 janvier la suspension des vols en provenance du Royaume-Uni et d'Afrique du Sud après l'apparition d'une nouvelle souche.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK