Coronavirus: pourquoi les personnes en soins intensifs augmentent plus vite que les contaminations et les admissions ?

Lors du traditionnel point presse bihebdomadaire tenu par le Centre de crise et l’institut Sciensano, la question de l’augmentation rapide des personnes hospitalisées en soins intensifs a été évoquée. Une situation particulière car il s’agit de la première fois depuis le début de la pandémie que les personnes en soins intensifs augmentent proportionnellement plus vite que les contaminations et les admissions.

Les personnes hospitalisées sont en moyenne plus jeunes

Si quelques patients viennent de France, cela ne suffit pas à expliquer ce phénomène statistique explique Yves Van Laethem. Et d’ajouter que ce phénomène n’est actuellement pas imputable à une raison unique. "On peut impliquer le fait que les patients issus des maisons de repos sont moins hospitalisés, et que les personnes hospitalisées sont moyennement plus jeunes qu’auparavant. Ces patients qui arrivent du domicile arrivent parfois dans des situations plus avancées et donc qu’ils séjournent en soins intensifs."

Virulence des variants

Prudent, Le porte-parole interfédéral n’exclut pas le fait que les variants actuels puissent faire preuve d’une virulence plus importante, même si actuellement deux études scientifiques seulement ont montré une virulence accrue du variant anglais, variant anglais représentant 3/4 des souches circulant dans notre pays.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK