Coronavirus : malgré deux invitations, impossible de se faire vacciner pour ce médecin de 75 ans

Ce samedi, la taskforce "Vaccination" a fait le point sur l’état de la campagne de vaccination en Belgique. C’était aussi l’occasion d’apporter des précisions après les couacs observés ces derniers jours dans l’envoi des convocations et dans l’organisation de la vaccination dans les centres.

Mais tout ne semble pas résolu pour autant. C’est le cas notamment pour Bernard Defer dans le Brabant Wallon. Ce radiologue de 75 ans, regarde, interloqué, un sujet du JT à propos du centre de vaccination de Ronquières qui attend désespérément les premières personnes venant se faire vacciner. Ces images le font bondir : "oui, c’est fou… C’est du temps perdu… Et ça me désole… Je voudrais que ce soit plein, bien entendu".


►►► Coronavirus en Belgique : Frank Vandenbroucke compte mettre de l’ordre dans la campagne de vaccination ce mercredi


Et pourtant, l’homme souhaite se faire vacciner rapidement. Dernièrement, il a reçu sa convocation par courriel. Mais le code nécessaire à l’inscription n’était pas correct. Suite à ce premier problème, le radiologue a reçu un courrier de l’Aviq, l’Agence pour une vie de qualité, avec un code QR à scanner cette fois, ce qu’il a évidemment fait. Mais voilà, le système ne reconnaît pas Bernard Defer et il ne peut donc pas prendre rendez-vous pour se faire vacciner.

Cette situation fait enrager ce médecin qui par ailleurs est aussi une personne à risque. "J’ai une artère coronaire qui est bouchée et donc je suis cardiaque entre guillemets, mais quand même cardiaque", dit-il."Je suis aussi à la limite dans le diabète. Je suis obèse aussi… Ce sont donc tous des profils à risques".

Après toutes ces péripéties, Bernard Defer qui travaille également en France a finalement obtenu un rendez-vous… dans un centre de vaccination français.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK