Coronavirus : les supermarchés belges font don de 460.000 repas aux banques alimentaires

Déchargement d'un des premiers camions
Déchargement d'un des premiers camions - © POOL DAINA LE LARDIC - BELGA

Les supermarchés belges vont faire don de 460.000 repas aux banques alimentaires dans les prochains jours. La ministre de la Lutte contre la pauvreté Nathalie Muylle (CD&V), le patron de Comeos Dominique Michel et le directeur général de la Fédération belge des banques alimentaires Jozef Mottar étaient présents vendredi pour décharger l'un des premiers camions.

En temps normal, les supermarchés se retrouvent parfois avec des excédents alimentaires qu'ils distribuent aux banques alimentaires ou à d'autres organisations sociales. Cependant, avec la crise sanitaire liée au coronavirus et les ruées vers les supermarchés, ces excédents ne sont quasiment plus disponibles, ce qui n'est pas sans conséquence pour les personnes dans le besoin.

Chaque année, les banques alimentaires gèrent 18.000 tonnes de nourriture ou plus de 30 millions de repas.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


Dans les prochains jours, tous les supermarchés belges sans exception donneront 233 tonnes de nourriture ou 460.000 repas aux banques alimentaires. "Cela comprend des pâtes mais aussi du lait, des pommes de terre, de la viande, de la farine, de l'huile d'olive, des légumes, des boissons, du chocolat et des céréales", explique Comeos. "D'autres produits indispensables sont également inclus dans le lot de 233 tonnes, tels que des détergents, du shampoing, des couches et des mouchoirs." Les supermarchés se disent même prêts à réitérer cette belle action si besoin dans les mois à venir.

"Aujourd'hui, en tant que gouvernement fédéral, nous avons également donné 225.000 euros aux banques alimentaires pour acheter des produits supplémentaires dont ils ont besoin, mais dont les approvisionnements diminuent", a déclaré la ministre Muylle. "Il a également été décidé de mettre en place une plateforme informatique afin que toutes les banques alimentaires puissent communiquer correctement sur les stocks et les pénuries. Et trois millions d'euros ont été mis à la disposition des CPAS pour pouvoir les utiliser pour les achats de nourriture et les chèques alimentaires", poursuit-elle.

De son côté, l'enseigne Panos, qui a dû fermer temporairement nombre de ses magasins, annonce également faire des dons supplémentaires aux banques alimentaires. En effet, en raison de la pandémie de coronavirus, "une grande partie des réserves de produits frais reste inutilisée", explique Panos.

Cette semaine, une livraison, d'un poids total de près de 1.000 kilogrammes, a été donnée par l'enseigne, qui prévoit un don plus imposant la semaine prochaine.

"En temps normal, nous procédons à au moins un don par mois. Actuellement, nous regardons ce qu'il est possible de semaine en semaine afin de gérer notre stock de façon aussi efficace que possible et sans gaspiller de nourriture", souligne Karl Selleslags, managing director.