Coronavirus: les résidents de maisons de repos infectés et affaiblis ne sont pas hospitalisés

Coronavirus: les résidents de maisons de repos infectés et affaiblis ne sont pas hospitalisés
Coronavirus: les résidents de maisons de repos infectés et affaiblis ne sont pas hospitalisés - © Christopher Furlong - Getty Images

Les occupants de centres de soins résidentiels très affaiblis et contaminés par le coronavirus Covid-19 ne font pas l'objet d'hospitalisations, selon une directive de la Société Belge de Gérontologie et de Gériatrie, adressée aux docteurs au sein des centres des soins et des services de gériatrie des hôpitaux, rapportent De Tijd et De Morgen mardi. Le document en question a été publié sur le site internet https://geriatrie.be

La disposition concerne les résidents les plus faibles chez qui il est évident que le Covid-19 sera fatal. "Dans les hôpitaux, nous ne pouvons rien faire de plus pour eux qu'offrir de bons soins palliatifs dont ils peuvent aussi bénéficier dans les résidences de soins. Les transporter à l'hôpital pour qu'ils y meurent serait inhumain", estime la professeure Nele Van Den Noortgate de l'hôpital universitaire de Gand (UZ Gent).


►►► À lire aussi: Notre dossier sur le coronavirus


Pour les résidents de maisons de repos, qui présentent de la démence et des problèmes physiques qui les affaiblissent au point qu'un décès dans l'année est envisagé, il est demandé de réfléchir avec la famille.     "Il s'agit de patients pour qui un traitement peut prolonger la vie, mais qui offre peu de chance de rétablissement", ajoute Mme Van Den Noortgate.

Elle souligne que ces directives sont conformes à ce qui est mis en pratique pour d'autres pathologies. "De bons soins, c'est aussi parfois oser se rendre compte que les personnes passent de vie à trépas et de veiller à ce que le processus ne s'étire pas inutilement". En gardant les résidents sans chance de survie dans les maisons de repos, cela diminue aussi le risque d'infection pour le personnel hospitalier ou ambulancier par exemple, et évite la surcharge des hôpitaux.
 

Sujet du JT du 20/03/2020 - Des dessins solidaires pour briser la solitude