Coronavirus : les personnes âgées devront-elles rester confinées plus longtemps ? Et qui est considéré comme "personne âgée"?

Coronavirus : les personnes âgées devront-elles rester confinées plus longtemps ? Et c’est quoi une "personne âgée"?
2 images
Coronavirus : les personnes âgées devront-elles rester confinées plus longtemps ? Et c’est quoi une "personne âgée"? - © Tous droits réservés

La question a suscité un débat, voire une polémique, en France : les personnes âgées devront-elles rester confinées plus longtemps que les autres ? Et qu’est-ce qu’une personne âgée ?

Dans son discours du 13 avril, en évoquant le déconfinement, Emmanuel Macron avait indiqué que "pour leur protection, nous demanderons aux personnes les plus vulnérables, aux personnes âgées, en situation de handicap sévère, aux personnes atteintes de maladies chroniques, de rester, même après le 11 mai, confinées, tout au moins dans un premier temps".

Le président du comité scientifique qui conseille les autorités, le Pr Jean-François Delfraissy, avait ensuite précisé que les personnes "au-dessus de 65 ou de 70 ans" devraient rester confinées, déclenchant une polémique.

Le président français avait finalement mis un terme à celle-ci vendredi en précisant qu’il n’y aurait "pas de discrimination entre nos concitoyens après le 11 mai" et qu’il en appellerait à une "responsabilité individuelle".

En Belgique, le déconfinement est aussi à l’étude. Il se fera également progressivement. Le GEES, le groupe d’experts en charge de l’exit strategy (le déconfinement, NDLR) doit remettre un rapport ce mercredi. Ensuite, sur base de ce rapport, le Conseil national de Sécurité balisera le déconfinement le vendredi 24 avril. Les personnes âgées seront-elles aussi invitées à rester plus longtemps chez elle ?

C’est l’une des recommandations de l’Union européenne à ses Etats membres : protéger les personnes âgées, entre autres. "Des mesures devraient être envisagées pour continuer à les protéger, tout en levant des restrictions pour les autres groupes."

Mais qu’est-ce qu’une personne âgée ?

Selon l’OMS, une personne est considérée comme "âgée" à partir de 60 ans.

Dans le cadre de l’épidémie de coronavirus, le site info-coronavirus.be indique que les personnes à risques sont "les personnes âgées de plus de 65 ans, des personnes diabétiques, présentant des maladies cardiaques, pulmonaires ou rénales et des personnes dont le système immunitaire est affaibli".

La gravité du Covid-19 augmente en effet avec l’âge.

Parue le 31 mars dans la revue médicale britannique The Lancet et rapportée par l’AFP, la dernière étude en date montre que la maladie est en moyenne beaucoup plus redoutable pour les plus de 60 ans, avec un taux de mortalité de 6,4% parmi les cas confirmés.


►►► A lire aussi : Le coronavirus ne s’attaque pas qu’aux poumons mais à tous les organes vitaux (infographie)


Le taux de décès grimpe même à 13,4% pour les plus de 80 ans contre seulement 0,32% pour les moins de 60 ans, selon ces travaux portant principalement sur plusieurs centaines de cas chinois observés en février.

La proportion des malades nécessitant une hospitalisation grimpe fortement avec l’âge, toujours selon l’étude : 0,04% pour les 10/19 ans, 4,3% pour les 40/49 ans, 11,8% pour les 60/69 ans et 18,4% pour les plus de 80 ans.

Dans les chiffres

Cela se voit également dans les chiffres en Belgique.

Les décès sont plus importants parmi les classes d’âges plus élevées, dont des personnes en maisons de repos, comme le montre bien le graphique de Sciensano (issu du rapport de ce 20 avril).

Toujours selon les chiffres belges, les personnes admises à l'hôpital pour une infection au coronavirus présentaient parfois des comorbidités, la proportion augmentant chez les plus de 65 ans. 

Faut-il donc laisser confinées les personnes dites âgées, peu importe leur état de santé général ?

En France, le professeur Bruno Lina, virologue au CHU de Lyon et membre du Conseil scientifique covid-19, estimait sur Europe 1 que les médecins traitants seraient les mieux à même de décider. "Le médecin traitant est la personne qui connaît le mieux le patient", expliquait-il.


►►► Retrouvez tout notre dossier sur le coronavirus


 

Reportage dans le JT du 20/04/2020 - Comines: des visites au home permises sous une tonnelle aménagée