Coronavirus: "Les masques vendus en supermarché sont de piètre qualité", selon l'infectiologue Jean-Luc Gala

C'est un coup de gueule de Jean-Luc Gala. Ce spécialiste des infections à l'UCLouvain n'y va pas avec le dos de la cuillère, en plateau, au journal télévisé de 19H30, ce mardi. Il répète tout le mal qu'il pense de ces masques en papiers vendus désormais en grandes surfaces.

Ceux que vous trouvez en supermarché sont de piètre qualité. Ils n'ont même peut-être pas le niveau de qualité et de certification demandé chez nous

"Il vaut mieux une  protection que rien du tout, mais ceux que vous trouvez en supermarché sont de piètre qualité. Ils n'ont même peut-être pas le niveau de qualité et de certification demandé chez nous. Et même si le certificat y est, il faut savoir que ce masque en papier ne vous protège pas contre une contamination par le virus, c'est juste une protection contre la projection de postillons, il protège les autres de vos postillons mais il ne va pas vous protéger contre les postillons d'une personnes d'infectée."

Alors lequel choisir? Sur une boite, il est précisé "masque de visage médical" sur une autre rien, que faire quand on est qu'un simple citoyen? 


►►► Lire aussi : Quels masques ? Où les trouver ? Comment les utiliser ?


"Il faut regarder les critères de fabrication mais pas facile. Il faut savoir que les masques vendus en pharmacie et qui viennent de Chine, ne sont pas forcément des masques de qualité chirurgicale telle qu'on la conçoit en Belgique et qui répond à des critères normatifs très précis."

Vous n'avez pas besoin de masques FFP2 ou FFP3, avec un masque en tissu, vous êtes bien mieux protégés qu'avec un de ces masques en papier et cela vous coûtera bien moins cher.

"C'est un masque qui ne peut être utilisé que pendant 3 ou 4 heures après, il perd toute son efficacité, cela veut dire qu'il doit ensuite être jeté. Le citoyen doit en racheter et en racheter encore tout au long de la pandémie, et on ne sait pas combien de temps elle va durer. Je continue de prôner le masque en tissus, il est moins cher, plus sécurisé, il peut être lavé et stérilisé, ce que ne peut pas être le masque en papier, dans celui en tissus vous pouvez même rajouter un filtre de protection, donc vous n'avez pas besoin de masques FFP2 ou FFP3, vous êtes bien mieux protégés qu'avec un masque en papier et cela vous coûtera bien moins cher."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK