Coronavirus : les contaminations au plus haut depuis mars en Israël, mais aucun nouveau décès

Le nombre de nouvelles contaminations au coronavirus en Israël a atteint son plus haut niveau depuis fin mars, le ministère de la Santé annonçant mardi 730 nouveaux cas signalés dans les 24 heures.

Sur les 55.000 personnes testées, 1,3% ont reçu un résultat positif. Le nombre de patients gravement malades est toutefois resté stable à 45, et aucun nouveau décès n’a été signalé.

La plupart des nouveaux cas sont associés à la variante delta du virus, selon les données officielles. Cette variante a été découverte pour la première fois en Inde et est connue pour être hautement transmissible. Des jeunes et des personnes qui ont déjà reçu les deux doses de vaccin font partie des nouveaux infectés. Les Israéliens immunodéprimés vont recevoir une troisième dose.

Sur les quelque 80 patients Covid-19 dans les hôpitaux israéliens, plus de la moitié sont vaccinés, selon le ministère de la Santé.


►►► À lire aussi : Coronavirus : Israël administre une troisième dose aux personnes vulnérables


Le chercheur Eran Segal de l’Institut des sciences Weizmann a tweeté que l’augmentation des nouvelles infections est susceptible d’entraîner une augmentation à la fois du nombre de personnes gravement malades et de décès. "Cependant, le pourcentage de personnes infectées qui tombent gravement malades ou meurent sera considérablement plus faible, et nous ne nous attendons pas à un retour au nombre élevé de personnes gravement malades observées au plus fort de la pandémie."

Près de 62% des 9,3 millions d’habitants d’Israël ont désormais reçu leur première dose de vaccin, et près de 56% ont reçu les deux. Le programme de vaccination en Israël a d’abord connu un grand succès et a été salué à l’échelle internationale.

 

Le masque à l'extérieur n'est plus obligatoire en Israël: JT 19/04/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK