Coronavirus: les collègues doivent-ils être comptabilisés dans notre bulle de contacts?

"Dans la bulle, par définition, on est devant des contacts personnels, familiaux, amicaux, comme on voudra".
"Dans la bulle, par définition, on est devant des contacts personnels, familiaux, amicaux, comme on voudra". - © ARIS OIKONOMOU - AFP

Alors que les derniers chiffres publiés par Sciensano montrent que le coronavirus continue de se propager (une augmentation de 71% des nouvelles infections entre le 16 et le 22 juillet, par rapport aux sept jours précédents) avec près de 1800 cas en une semaine (dont 55% rien que dans l’arrondissement d’Anvers), la province d’Anvers n’a pas attendu la tenue du nouveau Conseil National de Sécurité (CNS) pour imposer une bulle de contacts fixe de dix personnes pour quatre semaines.

Une mesure qui pourrait être imposée à tout le monde si le CNS le juge nécessaire après avoir consulté les experts, même si jeudi dernier la Première ministre, Sophie Wilmès (MR), a déclaré maintenir cette bulle de contacts à quinze.

Mais voici une question que tout le monde (ou presque) se pose : " Dans cette bulle doit-on tenir compte de nos collègues ? ".

"Non", répond Yves Van Laethem. "Dans la bulle, par définition, on est devant des contacts personnels, familiaux, amicaux, comme on voudra", explique, l’infectiologue et porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus. "Des personnes, par exemple, qu’on ne touche pas et qu’on n’embrasse pas, mais avec qui on va partager un repas où on est à moins d’un mètre cinquante pendant 2h-3h. Ce qu’on n’est pas censé faire au boulot".

Autrement dit, cette bulle "exclue les contacts professionnels parce qu’au niveau professionnel, l’employeur se doit de fournir un environnement qui, soit est un télétravail (puisqu’on doit le favoriser au maximum) soit un travail en présence (entre autres pour des métiers qui ne s’y prêtent pas) mais avec toutes les conditions permettant de garder cette distance sociale (qu’il faille y adjoindre à cause de ça des structures séparant les personnes, le port de masque ou d’autres structures)".

La bulle sociale reste à 15 personnes mais doit être plus rigoureuse (JT du 23/07/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK