Le pape François testé négatif au Coronavirus, l'autre pape, Benoît XVI, considéré à "haut risque"

Le pape François lors d'une rencontre avec l'autre pape, Benoit XVI. La santé des deux hommes fait l'objet de nombreuses attentions en cette période de Coronavirus.
3 images
Le pape François lors d'une rencontre avec l'autre pape, Benoit XVI. La santé des deux hommes fait l'objet de nombreuses attentions en cette période de Coronavirus. - © RTBF/AFP

Le pape François infecté par le coronavirus ? Les rumeurs avaient été nombreuses concernant l'état de santé du souverain pontife suite à l'annulation de plusieurs événements ces derniers jours à cause d'un "rhume" persistant. Plus de peur que de mal cependant puisque le frottis naso-pharyngé effectué par "Bergoglio est négatif", affirme le quotidien italien Il Messaggero. Le porte-parole du Vatican Matteo Bruni n'a cependant pas encore répondu aux demandes de confirmation de la presse, notamment concernant l'état de santé de "l'autre pape", Benoît XVI.

Benoit XVI sous haute surveillance

Le monastère Mater Ecclesiae, au sommet de la colline du Vatican, résidence du pape émérite Benoit XVI, est depuis un certain temps soumis à des contrôles renforcés. En effet, des mesures de précaution plus élevées ont été prises pour limiter le risque de contagion à Benoît XVI. Agé de 90 ans, et fortement affaibli, le pape émérite reçoit habituellement de nombreuses visites quotidiennes émanant de compatriotes, d'évêques, de professeurs et de prêtres qui, avant d'être admis au monastère demandent à le rencontrer.

Le Vatican fait fermer des dizaines de catacombes partout en Italie

Parmi les mesures prises par le Vatican afin de contenir l'expansion possible du COVID-19, la fermeture des catacombes dont elle est gestionnaire. Concrètement ce sont plusieurs dizaines de sites à travers toute l'Italie qui se retrouvent fermés, de la Toscane à la Sicile en passant par Rome. Santa Domitilla, Santa Priscilla et San Callisto ont désormais interdit l'accès aux touristes. "Nous espérons les rouvrir dès que possible, peut-être déjà la deuxième semaine. C'est une mesure de précaution", a déclaré Monseigneur Iacobone, président de la Commission pontificale d'archéologie sacrée. Pour le moment aucune mesure n'a encore été annoncée sur le site des musées du Vatican et de la Chapelle Sixtine malgré le taux élevé de touristes et la contiguïté des espaces.  

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK