Coronavirus : le kimchi, aliment traditionnel coréen, peut aider à adoucir les symptômes du Covid-19, selon une étude

Le kimchi (김치) est un aliment traditionnel très populaire en Corée du Sud. Il est le produit de la fermentation de légumes (généralement des feuilles de chou) auxquels on ajoute du piment, de l’ail et du gingembre. Ces légumes macèrent dans une saumure (de l’eau salée) pendant plusieurs semaines jusqu’à obtention d’une acidité : c’est la fermentation lactique (comme pour la fabrication de la choucroute). Cet aliment est beaucoup consommé en Corée du Sud, le kimchi y accompagne chaque repas, matin, midi et soir. Les Coréens adorent son goût, et considèrent qu’il est très bénéfique pour la santé.

L’Institut mondial du kimchi (WiKim), basé à Gwangju, a récemment publié une étude, effectuée en collaboration avec le Français Jean Bousquet, professeur honoraire au CHU de Monpellier, qui montre que les ingrédients du kimchi, notamment le chou, le piment et l’ail, pouvaient aider à adoucir les symptômes du coronavirus dans le corps des patients. "Les ingrédients (fermentés) du kimchi agissent comme un contrôleur du système antioxydant. Cet effet peut aider à bloquer les canaux des nerfs qui détectent les symptômes du nouveau coronavirus et cela entraîne un adoucissement des symptômes", selon cette étude, qui a été publiée en décembre 2020 dans la revue Clinical and Translational Allergy.

Les chercheurs estiment que ces effets bénéfiques étaient causés par le sulforaphane (chou), l’allicine (ail), la capsaïcine (piment) et le gingérol (gingembre) contenus dans le kimchi. Le professeur Jean Bousquet a noté de son côté que le kimchi contenait des éléments antioxydants et agissait comme un élément qui adoucit les inflammations dans le corps. Si la Corée du Sud rapporte des taux de décès et de patients dans un état grave assez bas, le kimchi pourrait être l’une des causes principales, a-t-il ajouté.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK