Coronavirus: le croisiériste Holland America craint de nouveaux décès si ses navires restent en mer

Coronavirus: le croisiériste Holland America craint de nouveaux décès si ses navires restent en mer
Coronavirus: le croisiériste Holland America craint de nouveaux décès si ses navires restent en mer - © IVAN PISARENKO - AFP

Le président de la compagnie de croisières Holland America Line craignait mardi de nouveaux décès si la communauté internationale ne vient pas en aide à deux de ses paquebots touchés par le coronavirus et refusés dans les ports.

Quatre passagers sont décédés à bord du paquebot Zaandam, que plusieurs ports sud-américains ont refusé d'accueillir par crainte du Covid-19, avait indiqué vendredi la compagnie. La cause de ces décès n'a toutefois pas encore été confirmée. Le Rotterdam, un autre navire de la compagnie, a porté assistance au Zaandam en lui apportant des vivres, du personnel et des tests de Covid-19.

Les deux bâtiments font à présent route vers la Floride, avec à leur bord huit patients testés positifs au coronavirus. En outre, 193 personnes présentent des symptômes grippaux.


►►► Toutes les infos sur l'épidémie de coronavirus en Belgique et dans le monde


"Je crains d'autres décès", a déclaré mardi le président de Holland America Line, Orlando Ashford. "Les États sont naturellement préoccupés par la crise du Covid-19 dans leur pays mais ils oublient des milliers de personnes délaissées en mer. Où sont passées la compassion et l'entraide?"

L'État américain de Floride n'a pas marqué formellement son accord pour le débarquement des deux paquebots sur son territoire. Le maire de la ville de Fort Lauderdale, Dean Trantalis, n'a en effet donné aucune assurance ni sur la prise en charge des passagers et du personnel par des établissements de soin, ni sur leur placement en quarantaine.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK