Coronavirus : le comité de concertation recommande très fortement le télétravail

Coronavirus : le comité de concertation recommande très fortement le télétravail
Coronavirus : le comité de concertation recommande très fortement le télétravail - © MARCEL MOCHET - AFP

Parce que dans le pays, le nombre de cas de coronavirus est en augmentation, tout comme les hospitalisations et les décès, le comité de concertation qui s’est réuni ce mardi resserre la visse et renforce plusieurs mesures. Dans ce cadre, le télétravail est très fortement recommandé.

"Autant que possible", a expliqué le nouveau ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke. Si c’est possible, le télétravail doit être utilisé par les entreprises.


►► À lire aussi : Coronavirus : les contacts "rapprochés" limités à trois personnes, quatre invités chez vous et quatre personnes à table


Quant au pourquoi de cette mesure, le ministre rassure. Contrairement aux cafés et bars qui sont des lieux où le virus se propage, les entreprises sont des lieux sûrs. Depuis le déconfinement, la plupart d’entre elles ont pris des mesures pour éviter les contacts entre travailleurs. S’il faut privilégier le télétravail, ce n’est "pas parce qu’il faut craindre d’aller à l’usine", a expliqué Frank Vandenbroucke.

Si le gouvernement veut prôner le télétravail, c’est "pour éviter qu’il y ait trop de monde le matin et le soir qui vont au boulot", a indiqué le ministre de la Santé.

Combien de jours de télétravail par semaine ?

Le comité de concertation n’a pas fixé de règle stricte pour le recours au télétravail. "Ce n’est pas cinq jours par semaine", a dit le ministre de la Santé. C’est à organiser dans les entreprises, mais pour ce qui est du travail en présence dans l’entreprise, "on peut demander d’être là une journée", a expliqué le ministre Vandenbroucke. Il a conclu en disant que le télétravail était une recommandation "très forte".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK