Coronavirus : le CDC affirme à présent que le Covid-19 "ne se propage pas facilement" via des surfaces ou des objets contaminés

Le CDC, le centre de prévention des maladies infectieuses, a toujours averti qu’il était "possible" de contracter une infection au coronavirus en touchant des surfaces ou des objets contaminés. Mais il affirme désormais que celui-ci "ne se propage pas facilement" via les surfaces contaminées par le Covid-19. C’est ce qu’on peut lire sur l’une des pages du site Web de la principale agence américaine de santé publique qui a été mise à jour dernièrement.

Pour ceux d’entre vous qui essuient leurs courses et autres paquets dans le contexte de la pandémie de coronavirus, vous pourriez pousser un "ouf" de soulagement.


►►► À lire aussi : Toutes nos infos sur le coronavirus


Les centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), qui forment ensemble la principale agence de santé publique aux États-Unis affirment désormais que le nouveau virus "ne se propage pas facilement" à partir de "surfaces ou d’objets touchés".

Mais les experts américains avertissent que cela ne signifie pas pour autant qu’il n’est plus nécessaire de prendre des précautions "pratiques et réalistes" pour arrêter la propagation du Covid-19.

Une modification récente des directives sur le site Web du CDC

Bien que l’on ne sache pas exactement quand, l’agence fédérale de la santé publique américaine semble avoir récemment modifié ses directives datant du début du mois de mars qui indiquaient de façon assez sommaire qu’il "peut être possible" de contracter le virus à partir de surfaces contaminées, indique .

Le CDC inclut donc désormais les "surfaces ou objets" dans une section qui détaille les moyens par lesquels le coronavirus "ne se transmet pas facilement". Dans cette rubrique, l’agence indique que le virus ne se transmet pas facilement par d’autres moyens comme de l’animal à l’homme ou de l’homme à l’animal.

"Le Covid-19 est une nouvelle maladie et nous apprenons encore sur son mode de propagation. Il est possible que le Covid-19 se propage d’autres manières, mais on ne pense pas que ce soient les principaux modes de propagation du virus", selon le CDC.

Le CDC a toutefois rappelé aux citoyens américains que le virus se transmet principalement de personne à personne, notant que le nouveau coronavirus, "se propage très facilement et durablement entre les personnes".

Cela ne signifie pas que nous devons cesser de nous laver les mains et de désinfecter les surfaces

Ce changement intervient après qu’une étude préliminaire publiée en mars a suggéré que le nouveau coronavirus pouvait rester dans l’air jusqu’à trois heures et vivre sur des surfaces comme le plastique et l’acier inoxydable jusqu’à trois jours, ce qui a incité beaucoup de gens à se mettre à essuyer leurs paquets de courses livrés ou d’autres objets, attendant parois plusieurs heures avant d’y toucher.

Le virus peut être présent sans être infectieux

Toutefois, à l’époque, l’étude n’avait pas encore été examinée par des pairs et elle n’avait pas déterminé si les personnes pouvaient être infectées en touchant certaines surfaces contaminées.

Le Dr John Whyte, médecin en chef du site Web de santé WebMD, a déclaré à Fox News que la légère mise à jour du CDC apporte de la clarté et contribue à réduire les craintes.


►►► À lire aussi : Coronavirus : la science et ses controverses, plus exposées que jamais dans l'espace public avec le Covid-19


"Beaucoup de gens craignaient qu’en touchant simplement un objet, ils puissent attraper le coronavirus et ce n’est tout simplement pas le cas. Même si un virus peut rester sur une surface, cela ne signifie pas qu’il est réellement infectieux", précise le docteur.

"Je pense que cette nouvelle ligne directrice aide les gens à mieux comprendre ce qui augmente ou non le risque. Cela ne signifie pas que nous devons cesser de nous laver les mains et de désinfecter les surfaces. Mais elle nous permet d’être pragmatiques et réalistes alors que nous essayons de retrouver un sentiment de normalité", a-t-il ajouté.

Point sur les chiffres de jour avec Yves Coppieters, dans notre 13h de ce vendredi 22 mai