Coronavirus : la Nouvelle-Zélande ordonne à son tour un confinement général

Coronavirus : la Nouvelle-Zélande ordonne à son tour un confinement général
Coronavirus : la Nouvelle-Zélande ordonne à son tour un confinement général - © Tous droits réservés

Les Néo-Zélandais vont à leur tour devoir se confiner, et ce pendant quatre semaines à compter de mercredi, afin de contenir la propagation du Covid-19, a annoncé lundi la Première ministre Jacinda Ardern.

La dirigeante travailliste a expliqué que l'archipel de cinq millions d'habitants demeurait encore relativement épargné par le nouveau coronavirus, avec 102 cas répertoriés et aucun décès.


►►► Lire aussi : Coronavirus dans le monde et en Europe : les chiffres de l’épidémie avec ces cartes mises à jour quotidiennement


Mais elle a observé que les dernières données montraient que la maladie avait commencé à se transmettre dans le pays, et que les cas n'étaient plus uniquement des cas importés.

D'où la nécessité de mesures radicales, selon Mme Ardern, qui a expliqué que le nombre de malades risquait sinon de doubler tous les cinq jours.

"Si nous ne le contrôlons pas, notre système de santé va être submergé et des dizaines de milliers de Néo-Zélandais vont mourir", a dit la Première ministre aux journalistes.

"Le scénario du pire est simplement intolérable", a-t-elle poursuivi. "Cela représenterait le bilan le plus grave de l'histoire néo-zélandaise et je ne prendrai pas ce risque."

La Nouvelle-Zélande passera mercredi au niveau 4 de l'alerte sanitaire, le plus élevé. Cela signifie qu'écoles et commerces non essentiels devront fermer leurs portes et que les Néo-Zélandais devront rester chez eux pendant quatre semaines.

 

Extrait de la conférence de presse de la première ministre Adern ce 23 mars:

Traduction de la première ministre néo-zélandaise Jacinda Adern: "C'est pourquoi le cabinet s'est réuni aujourd'hui et a convenu, avec effet immédiat, de passer au niveau d'alerte 3 à l'échelle nationale. Après 48 heures, le temps nécessaire pour s'assurer que les services essentiels sont en place, nous passerons au niveau 4. Ces décisions imposeront les restrictions les plus importantes de l'histoire moderne aux déplacements des Néo-Zélandais".
    "Supermarchés, médecins, pharmacies, stations-service, accès aux services bancaires essentiels seront disponibles dans toute la Nouvelle-Zélande à chaque niveau d'alerte. Si vous n'avez pas de besoins immédiats, n'allez pas au supermarché, il sera là pour vous aujourd'hui, il sera là pour vous demain et après-demain".
    "Les écoles seront fermées à partir de demain, sauf pour les enfants des travailleurs essentiels tels que les médecins, les infirmières, les ambulanciers, les policiers et il y en aura d'autres sur cette liste. Cela leur donnera le temps de planifier, mais ce sera temporaire. Les écoles seront entièrement fermées à partir de minuit mercredi".
    "Pour être tout à fait clair, nous demandons maintenant à tous les Néo-Zélandais, qui se trouvent en dehors des services essentiels, de rester chez eux et de cesser toute interaction avec les personnes extérieures à votre foyer."
     "Au cours des prochaines 48 heures, les gens devront rentrer chez eux. Que ce soit au niveau local ou dans tout le pays. Nous avons demandé à tous les transporteurs aériens d'assurer la distanciation sociale pendant cette période. Au bout de 48 heures, nous passerons au transport aérien en nous appliquant uniquement au transport des personnes qui assurent des services essentiels et au transport de fret".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK