Coronavirus : l'Italie envisage d'interdire aussi les activités de plein air

Coronavirus : l'Italie envisage d'interdire aussi les activités de plein air
Coronavirus : l'Italie envisage d'interdire aussi les activités de plein air - © ANDREA PATTARO - AFP

A l’entrée dans sa deuxième semaine de confinement, l’Italie envisage un nouveau durcissement des mesures, la région d’Émilie-Romagne (Nord) ayant donné le ton en interdisant les activités de plein air comme la promenade ou le jogging.


►►► Lire aussi : Vidéo d’un hôpital en Italie : "C’est l’horreur absolue, l’effondrement total d’un système"


Par une ordonnance signée mercredi soir, le président de l’Émilie-Romagne, Stefano Bonaccini, autorise désormais "l’usage de la bicyclette" ou les déplacements à pied uniquement pour des raisons médicales, de travail ou pour faire ses courses, excluant de fait la course à pied ou la promenade en loisir.

Des nombreux élus, notamment du nord du pays, où l’épidémie frappe le plus durement, se sont inquiétés ces derniers jours de voir encore trop de monde dans les parcs et les jardins publics, y compris ceux qui s’adonnent au jogging ou à la marche, et demandent à l’État d’envisager aussi l’interdiction de ces activités.

"Restez à la maison et ne prévoyez pas de promenades, dans la mesure du possible", a ainsi déclaré mercredi le gouverneur de Vénétie Luca Zaia (Ligue, extrême droite). "J’ai déjà exprimé mon opinion sur le fait les mesures (de confinement) devraient être renouvelées et renforcées en ce qui concerne les promenades dominicales et les fermetures totales le dimanche, y compris des supermarchés", a-t-il poursuivi. M. Zaia estime que le traçage des déplacements des individus à travers leur téléphone mobile "est une excellente solution" pour faire respecter le confinement, même s’il admet que cela pose un problème de respect de la vie privée.

60 millions d’Italiens sont confinés chez eux depuis une semaine et ne peuvent se déplacer que pour raisons professionnelles ou impérieuses. Tout rassemblement est interdit mais le sport et la marche individuelle, à proximité de son domicile, sont tolérés.

L’Italie a annoncé jeudi que les mesures de confinement prises depuis une semaine seraient "prolongées à leur échéance", le 3 avril.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK