Coronavirus : l’Indonésie appelle à l’aide, submergée par la flambée du variant Delta

L’Indonésie, débordée par une flambée meurtrière sans précédent liée au variant Delta, avec un record de 728 morts en 24 heures, a appelé à l’aide mardi les pays de la région pour approvisionner d’urgence ses hôpitaux en oxygène, au bord de l’effondrement.

Le pays le plus touché d’Asie du Sud-Est a importé de l’oxygène de Singapour pour ses patients en détresse respiratoire mais cela risque de ne pas être suffisant, alors que le nombre de cas pourrait grimper à plus de 50.000 par jour, a annoncé mardi le gouvernement indonésien.


►►► À lire aussi : Comment produit-on de l’oxygène, ce gaz si précieux qui manque en Inde ou au Brésil ?


Les hôpitaux de la capitale Jakarta, durement touchée, affichaient un taux d’occupation de plus de 90%.

Incapables de faire face à l’énorme afflux de malades, une douzaine d’hôpitaux de la deuxième ville d’Indonésie, Surabaya, ont dû refuser de nouveaux patients, obligeant des familles désespérées à chercher des bouteilles d’oxygène pour soigner les malades et les mourants à domicile.

Une porte-parole de l’hôpital de Surabaya a fait état d’unités de soins intensifs surchargées et de médecins épuisés.

Près de 1.000 travailleurs médicaux indonésiens sont morts du Covid-19, dont plus d’une douzaine qui étaient déjà vaccinés à 100%, selon l’association médicale indonésienne.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK