Coronavirus : l’association de vaccins à ARN et d’AstraZeneca recommandée contre le variant Delta en Allemagne

Face à la propagation du variant Delta, la commission vaccinale allemande recommande d’injecter une deuxième dose d’un vaccin à ARN messager (Moderna ou Pfizer-BioNTech) après une première dose d’AstraZeneca. "La réponse immunitaire après un schéma de vaccination" associant les deux sortes de vaccins est "nettement supérieure à la réponse immunitaire" provoquée par deux injections du vaccin anglo-suédois AstraZeneca, explique la commission dans un communiqué. La deuxième injection interviendrait quatre semaines après une première dose d’AstraZeneca, quel que soit l’âge du patient, précise la commission.

Deux doses nécessaires face au variant Delta

La commission vaccinale allemande s’appuie notamment sur une étude britannique indiquant que deux doses de vaccins sont a priori efficaces contre le variant dit Delta. L’efficacité d’une seule dose serait par contre "considérablement réduite" contre ce variant particulièrement contagieux, prévient la commission. Il revient à présent au gouvernement d’Angela Merkel de suivre ou non cette recommandation.

Le ministre allemand de la Santé, Jens Spahn, a averti jeudi que le variant Delta représenterait dès ce mois-ci "70% à 80%" des infections au Covid-19, insistant une nouvelle fois sur la nécessité pour la population de se faire vacciner. Un peu plus de six mois après le lancement de la campagne de vaccination, 55% de la population allemande a déjà reçu au moins une injection, soit plus de 46 millions de personnes, a-t-il détaillé, tandis que 37,3% de la population a reçu les deux doses de sérum, soit plus de 31%.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK