Coronavirus : l'Afrique du Sud "techniquement" dans une 3e vague

L'Afrique du Sud est "techniquement" entrée dans une 3e vague de Covid-19, avec plus de 9.000 nouvelles contaminations recensées au cours des dernières 24 heures, a annoncé jeudi soir l'Institut national sud-africain des maladies transmissibles (NICD).

Avec un nombre moyen élevé de nouvelles contaminations sur les 7 derniers jours, "l'Afrique du Sud est techniquement entrée dans la 3e vague aujourd'hui", a indiqué sur le NICD, qui recense quotidiennement les chiffres du Covid-19.

Officiellement pays du continent le plus touché par le virus, l'Afrique du Sud, durement frappée par une deuxième vague fin 2020, culminant aux alentours de 10.000 nouveaux cas par jour, redoute depuis plusieurs semaines cette annonce.

L'Afrique du Sud compte désormais plus d'1,7 million de cas pour 57.410 décès, dont 100 survenus au cours des dernières 24 heures. Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a annoncé fin mai un retour à des mesures plus strictes: allongement du couvre-feu, fermeture des commerces non essentiels à 22h00 et limitation plus sévère des rassemblements.

En retard par rapport au reste du monde, l'Afrique du Sud n'a vacciné qu'un peu plus d'1% de sa population, alors que l'objectif fixé par l'OMS est de vacciner 10% de la population de chaque pays d'ici septembre.

Cyril Ramaphosa a plusieurs fois dénoncé un "apartheid vaccinal" favorisant les pays riches pour l'accès aux vaccins.

Seulement 2% des 1,3 milliard d'habitants du continent ont reçu une dose et seuls 9,4 millions d'Africains sont entièrement vaccinés, selon l'OMS.

Sur le même thème

Journal télévisé 14/06/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK