Coronavirus : hausse spectaculaire de la vente de produits et matériels de coiffure et d'esthétique

Coronavirus : hausse spectaculaire de la vente de produits et matériels de coiffure et d’esthétique
Coronavirus : hausse spectaculaire de la vente de produits et matériels de coiffure et d’esthétique - © Justin Paget - Getty Images

Les Salons de coiffure fermés pour plusieurs semaines encore en raison des mesures actuelles pour lutter contre le coronavirus, des clients se sont rabattus sur le "fait maison". Quelquefois, à leurs risques et périls si leurs moyens n’étaient pas à la hauteur de leur ambition.

Encore fallait-il être outillé : nul d’entre vous n’imaginerait une rectification capillaire en utilisant la paire de ciseaux dédiée à la découpe du poulet dominical.

Les aventuriers du cuir chevelu

À défaut d’une visite en France, à qui et à quoi l’impatient se fierait-il ? Pour égaliser une frange, des favoris, un contour d’oreilles, face au miroir, vous pouvez tenter la manœuvre. Réviser une coupe serait réservé aux intrépides, aux aventuriers du crâne, bénéficieraient-ils d’une aide bienveillante.

Pour une intervention un peu plus délicate, du matériel adéquat semble bel et bien nécessaire.

Depuis l’annonce du prolongement inattendu de l’inactivité forcée des coiffeurs professionnels, la vente d’articles et de produits spécialisés a spectaculairement augmenté. Il est trop tôt pour livrer des chiffres statistiques précis, mais l’observation est générale dans tous les types de surfaces de vente.

40% de hausse

Une première estimation après cette première demi-semaine de réouverture ces commerces dits "non essentiels" ?

Comparativement à la même période un an plus tôt, "la vente de trois articles a spectaculairement augmenté", précise Janick De Saedeleer, de MediaMarkt. "Plus 34% pour les tondeuses à cheveux, environ 40% pour les sèche-cheveux et les lisseuses. Depuis lundi, la plupart de nos clients, à peine entrés dans nos magasins, se dirigent vers ces rayons."

Pas de pourcentage encore chez Carrefour, mais une nette tendance à la hausse pour les tondeuses à cheveux, les rasoirs et les produits de coloration. La petite coloration personnelle pour chasser un cheveu gris, par exemple…

"Nos responsables constatent aussi de meilleures ventes de produits pour épilations", précise Siryn Stambouli, de la direction de la communication. Il est vrai que les portes des instituts de beauté sont closes, elles aussi.

Le pari des professionnels

Aux États-Unis, une start-up (eSalon) a augmenté de 200% la vente de ses kits de coloration sur mesure.

Le "fait maison" (ou le "do it yourself") se révèle une solution, souvent provisoire, heureusement pour les professionnels de la coiffure et de l’esthétique. Mais tous les clients qui se seraient coiffés et soignés grâce à du matériel et des produits neufs vont-ils retourner dans un Salon ?

C’est le pari des professionnels, lesquels fondent leur confiance dans leur formation spécifique et la relation humaine entretenue avec la clientèle.

En France, dès la réouverture des Salons, de nombreux coiffeurs ont presté des heures supplémentaires pour répondre à la demande. Mais au printemps dernier, c’était le retour à la normale trois semaines après le déconfinement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK