Coronavirus et confinement: au Coq, des drones tentent de repérer les caravanes occupées

Coronavirus et confinement: au Coq, des drones tentent de repérer les caravanes occupées
Coronavirus et confinement: au Coq, des drones tentent de repérer les caravanes occupées - © PAUL-HENRI VERLOOY - BELGA

Vous rendre à la mer pour y passer une journée ou plus, c’est interdit. Vous devez rester chez vous !

La police veille. Avec des contrôles sur les routes mais pas seulement. Dans la station balnéaire du Coq, les contrôles se font avec des drones, comme le rapporte la VRT.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


Au-dessus des campings, par exemple. L’appareil est équipé de caméra thermiques. Comme les caravanes sont très mal isolées, il est possible de distinguer la source de chaleur depuis l’extérieur et de dire si une caravane est occupée ou non.

Pas le droit de forcer l'entrée

Après avoir détecté une présence, les policiers se rendent à la caravane. Mais ils n'ont pas le droit de forcer l'entrée si personne n'ouvre la porte.

"Si on ne trouve personne ici aujourd’hui, ce sera peut-être pour un de ces  prochains jours", explique l'un des policiers.

Certains continuent de venir

Les contrôles sur les routes d’accès à la côte n’ont pas dissuadé tout le monde. Selon Wilfried Vandaele, bourgmestre du Coq, certains touristes ou seconds résidents continuent de se déplacer. "Ces contrôles ne sont pas hermétiques. On n’est pas là nuits et jours. Certains continuent de venir et ce n’est certainement pas opportun durant cette période".


►►► À lire aussi : Que puis-je encore faire pendant le confinement? Ou pas?


Les contrôles des campings et des centres de vacances vont se poursuivre. Seuls les résidents permanents ont le droit d'être présents.
 

Au Coq, contrôles des résidences secondaires par drones

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK