Coronavirus en Turquie : un nouveau confinement strict depuis ce jeudi soir

Un nouveau confinement strict est entré en vigueur jeudi soir en Turquie alors que le pays est confronté à une nouvelle vague d’infections. Jusqu’au 17 mai inclus, les Turcs ne pourront quitter leur domicile que s’ils ont une raison valable, par exemple pour aller faire leurs courses. Il s’agit du confinement le plus sévère qu’ait adopté la Turquie depuis le début de la pandémie.

En plus des restrictions de la vie nocturne, les supermarchés ne sont autorisés à ouvrir leurs portes qu’à certaines heures et sont obligés de fermer le dimanche.

Le secteur de la construction et les entreprises dites essentielles ne sont pas concernés par les mesures. Voyager entre différentes villes n’est par ailleurs possible que moyennant une autorisation, bien qu’il existe des exceptions pour les touristes.

Les représentants syndicaux ont critiqué le fait que 70% des ouvriers doivent continuer à travailler dans les usines. De plus, aucun soutien financier n’a été mis en place par le gouvernement. Le fait que la vente d’alcool est interdite pendant le confinement a également suscité un flot de critiques.

La Turquie fait face à une nouvelle flambée épidémique. Quelque 40.000 nouvelles contaminations par le coronavirus ont été totalisées mercredi, contre 60.000 infections deux semaines plus tôt, selon les chiffres officiels.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK