Coronavirus en Belgique : une vaste enquête est lancée sur l'impact de la crise dans le traitement des cancers

La plateforme All. Can Belgium, qui réunit des représentants de patients atteints de cancer, du monde médical, des professionnels et des experts de la santé ainsi que des représentants de l’industrie, lance une enquête afin de mesurer l’impact de la pandémie de Covid-19 sur le traitement et la santé des patients, annonce-t-elle ce lundi dans un communiqué.

Certaines interventions médicales ont dû être limitées ces derniers mois, au moins au plus fort de l’épidémie. Les médecins ont par exemple dû décider au cas par cas de commencer, de continuer ou de reporter des traitements oncologiques et des consultations. Les accès aux dépistages et aux diagnostics ont aussi été plus rares.

Quels impacts sur la santé physique et mentale ?

All. Can Belgium souhaite évaluer dans quelle mesure la crise sanitaire a induit des arrêts temporaires et des reports de traitement, ainsi que des recours aux vidéoconsultations, et quel en a été l’impact sur la santé physique et mentale des patients. Afin de répondre à ces questions, la plateforme lance une enquête disponible sur son site web.


►►► Lire aussi : cancer, coronavirus et fin de confinement : médecins, patients, industriels lancent un cri d’alarme


"Nous aimerions qu’un grand nombre de patients atteints de cancer participent à notre étude Covid-19. Cela nous aidera à mieux comprendre comment la pandémie les a affectés, aussi bien sur le plan physique, mental et social", explique le professeur Ahmad Awada, président d’All. Can Belgium et oncologue médical à l’Institut Jules Bordet.

Les réponses serviront à formuler des recommandations sur la manière de fournir des soins oncologiques de meilleure qualité et répondant à des besoins réels.

La crise sanitaire aurait aussi un impact sur les décès liés au cancer, les médecins craignent un retard de diagnostic. Analyse avec le avec le Dr Anne Boucquiau dans notre JT du 14/06/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK