Etude en Belgique : en moyenne, chaque personne infectée contaminera au moins une personne avant d'avoir les symptômes

La force du coronavirus réside, entre autres, dans sa vitesse de propagation. Et c’est là que le bât blesse. Bien souvent, "lorsqu’une personne est malade, il faut savoir que cette personne a déjà probablement contaminé une autre personne juste avant que les symptômes n’apparaissent ", explique Emmanuel André, porte-parole du centre interfédéral de crise de lutte contre le coronavirus. C’est le résultat d’une nouvelle étude sur la contagion, indique-t-il.

Course contre la montre

C’est l’un des éléments clés de la propagation du virus. Le fait que nous puissions être contagieux sans même savoir que nous sommes malades. Et entre le moment où nous sommes infectés et le moment où nous déclenchons nos premiers symptômes, nous propageons le virus.

D’autant que seuls 20% des Belges présentant des symptômes du coronavirus prennent contact avec leur médecin en étant déjà en situation d’isolement, selon l’enquête réalisée par l’institut de santé publique Sciensano.

C’est la raison pour laquelle, " quand quelqu’un a un diagnostic a coronavirus, il doit pouvoir rapidement informer son entourage et certainement les personnes avec qui il a été en contact rapproché", détaille Emmanuel André.

S’isoler rapidement, à la moindre suspicion

C’est là que se joue la course contre la montre. Car il est ensuite impératif que toutes les personnes qui ont été en contact avec le virus, même elles ne déclenchent pas de symptômes, s’isolent rapidement. "C’est de cette façon-là que nous allons prévenir que la transmission qui a déjà eu lieu ne se transforme pas en une nouvelle chaîne de transmission".


►►► Lire aussi : coronavirus : guéris ne veut pas dire la fin des risques de contagion

►►► Retrouvez tout notre dossier sur le coronavirus


Cette étude, détaillée par le porte-parole du centre de crise, met en évidence le fait que lorsqu’une personne déclenche les premiers symptômes, elle va, à nouveau, "contaminer une personne supplémentaire".

C’est pourquoi, lorsque l’on déclenche des symptômes, "qui ressemblent au coronavirus, il faut absolument rester chez soi car cela va prévenir que l’on contamine une autre personne".

Informer son entourage

Emmanuel André parle de "responsabilité individuelle". Celle de s’isoler mais aussi d’informer les personnes avec lesquelles nous avons été en contact, le plus rapidement possible. Il faut pouvoir remonter la chaîne de transmission.

"Ces personnes également doivent s’isoler le temps que l’on puisse apporter le suivi médicalisé."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK