Coronavirus en Belgique : trop peu de personnel médical pour prendre en charge les échantillons pour les tests

Philippe De Backer
Philippe De Backer - © ERIC LALMAND - BELGA

L'ancien ministre Philippe De Backer (Open Vld) fait part de sa profonde inquiétude sur les échantillons pour les tests de Covid-19 dans un entretien au Morgen vendredi. "Qui va faire quoi?", presse-t-il.

M. De Backer était jusqu'à la semaine passée à la tête de la taskforce "Testing & Shortages" (tests et pénuries, NDLR). D'ici quelques semaines, le nombre de tests réalisés pour détecter le coronavirus passera des 60.000 à 70.000 par jour. Avec un maximum quotidien de 90.000 tests.

"La capacité des laboratoires n'est plus un problème", assure le libéral flamand. "Mais je me fais de gros soucis au sujet des échantillons. Qui va faire quoi?", affirme-t-il.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


Pour tous les tests envoyés en laboratoire, un professionnel médical est nécessaire pour prendre en charge un échantillon. La capacité des laboratoires est gérée au niveau de l'échelon fédéral, mais les entités fédérées sont chargée du personnel responsable des échantillons. L'ancien ministre assure qu'il demandait depuis des mois qu'une stratégie soit en place à cet effet.

Selon les médecins dans les postes de triage, il n'est actuellement pas possible de trouver du personnel en suffisance pour mener les tests supplémentaires.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK