Coronavirus en Belgique: sur 110.000 personnes revenues de zone rouge en novembre, seulement 154 ont été testées

Selon un rapport confidentiel de Sciensano qu'a pu se procurer Het Laatste Nieuws, près de 110.000 personnes sont revenues de zone rouge en Belgique en novembre, mais seulement 154 d'entre elles ont été testées.

Depuis le début de la crise du coronavirus, les autorités ne publient pas tous les chiffres et les informations dont elles disposent, révèle Het Laatste Nieuws. Chaque semaine, les ministres, experts et gouverneurs de provinces reçoivent un rapport qui contient des informations supplémentaires à celles présentées à la presse et aux citoyens. Le ministre fédéral de la Santé, Franck Vandenbroucke (sp.a), confirme au quotidien flamand: "mais ces deux rapports ne sont pas tellement différents.

Le journal du groupe DGP Media a pu se procurer un exemplaire de ce rapport confidentiel qui date de la semaine dernière. Il en ressort que, parmi les 110.000 personnes revenues de zones rouges en Belgique en novembre, seulement 154 d'entre elles ont été testées, dont 12 se sont révélées positives. 

Il s'agit aussi bien de voyageurs étrangers qui venaient dans notre pays, que de Belges qui revenaient de l'étranger. 

Voyages fortement déconseillés mais pas vraiment contrôlés

Avant les vacances de Toussaint, les voyages à l'étranger étaient fortement déconseillés. Pourquoi seulement 154 voyageurs ont été testés en novembre?

Face au manque de capacité pour les tests dans les laboratoires, le gouvernement fédéral a décidé à la mi-octobre que les personnes revenant d'une zone rouge n'étaient plus automatiquement tenues de se mettre en quarantaine et de subir un test de dépistage. Les décisions au cas par cas étaient alors prises sur la base du Formulaire de localisation du passager (PLF), le formulaire que toute personne séjournant à l'étranger pendant plus de 48 heures est tenue de remplir à son retour, et d'un nouveau "questionnaire d'auto-évaluation".

Le virologue Steven Van Gucht ajoute à VTM Nieuws: "Nous venons d'une période où seules les personnes présentant des symptômes étaient testées. Les personnes asymptomatiques qui ont eu un contact à risque ou les voyageurs revenant d'une zone rouge n'étaient plus testées. Ce n'était pas idéal et cela comportait des risques, mais il fallait faire des choix."

Quarantaine + test obligatoires à partir du 18 décembre

À partir du 18 décembre, toute personne revenant d'une zone rouge devra passer 10 jours en quarantaine. Après sept jours, ces personnes devront également être testées.

À la suite du dernier comité de concertation fin novembre, le premier ministre, Alexander De Croo, a indiqué que les contrôles aux frontières allaient être renforcés"On ne va pas contrôler tout le monde, mais on fera des contrôles spécifiques pour voir si cette quarantaine est respectée".

 

Voyages en zones rouges : quarantaine obligatoire au retour ? (JT du 08/12/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK