Coronavirus en Belgique : le nombre de contaminations et d’hospitalisations continue de grimper

Nouvelle conférence de presse du Centre interfédéral de crise ce lundi 21 septembre pour découvrir les chiffres de l’évolution d l’épidémie de Covid-19 en Belgique. Ce lundi, les chiffres provisoires font état de 102.295 contaminations au coronavirus comptabilisées. Le nombre moyen de contaminations au coronavirus par jour a atteint 1196 cas entre le 11 et le 17 septembre en Belgique, soit une hausse de 62% par rapport à la semaine précédente avec notamment 1117 nouveaux cas rien que pour le lundi 14 septembre.

En moyenne 44 admissions à l’hôpital par jour entre le 13 et le 19 septembre. Cela porte le total d’admissions depuis le début de l’épidémie à 19.629.

Les décès sont relativement stables à 2,4 par jour en moyenne entre le 11 et le 17 septembre, pour un total de 9948.


►►► À lire aussi : ►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


Le nombre de nouvelles infections par catégorie d’âge semble se déplacer vers les 10-19 ans. Ce nombre est actuellement similaire à celui des 20-29 ans. Le plus grand nombre de cas en chiffres absolus se trouvent désormais parmi les 10-19 ans.

Le groupe des plus de 60 ans connaît aussi un nombre de plus en plus important de nouvelles infections. Il faut donc s’attendre à des cas plus graves de la maladie.

L’augmentation se ressent dans toutes les régions du pays. De 18% dans le Limbourg à 103% en province de Namur. Le plus grand nombre de cas est toujours en région de Bruxelles-Capitale avec une augmentation de 241 nouveaux cas la semaine dernière (+44%). En province de Liège, il y a eu 164 nouveaux cas en une semaine.

À Anvers, 221 nouveaux cas ont été diagnostiqués la semaine dernière. Soit 60% en plus que la semaine précédente.

Forte augmentation aussi en province de Liège avec +86%.

Les tests augmentent

Les tests sont aussi plus nombreux avec en moyenne près de 35.000 tests effectués par jour la semaine dernière. 45.000 rien que pour la journée du 16 septembre.

Le taux de positivité (proportion du nombre des personnes positives par rapport au nombre total des personnes testées) est désormais de 3,7% en moyenne dans tout le pays. À Bruxelles il est de 7,6%.

Les admissions à l’hôpital augmentent aussi. La semaine dernière, 45 personnes étaient hospitalisées en moyenne par jour (+48%).

Samedi dernier ils étaient 51 patients à être hospitalisés. C’est la première fois depuis le 21 mai que plus 50 admissions ont été enregistrées en une journée. Bruxelles, Anvers, le Hainaut et Liège sont les plus touchés par cette augmentation du nombre d’hospitalisations.

Le taux de mortalité fluctue toujours de 2 à 3 par jours en moyenne. Il n’y a donc pas de lien pour l’instant entre l’augmentation du nombre d’hospitalisations et le nombre de décès.

 

Pas de panique

Baudewijn Catry de Sciensano insiste : "L’augmentation du nombre de cas et d’hospitalisations ne doit pas conduire à la panique. Nous savons qu’en adhérant strictement aux règles de base, nous pouvons garder le virus sous contrôle. Il faut donc accorder une attention particulière aux 6 règles d’or pour empêcher la propagation du virus".

Ces 6 règles sont :

  • Limiter les contacts proches.
  • Respecter les règles d’hygiène
  • Garder vos distances et si vous ne le pouvez pas alors utilisez un masque.
  • Faites vos activités sportives en extérieur ou dans des endroits aérés
  • Suivez les règles relatives aux rassemblements
  • Soyez attentifs à vos contacts avec les personnes âgées et vulnérables

Bien informer les enfants

Benoît Ramacker du Centre de crise, a aussi interpellé le public sur l’information aux enfants à propos du Covid-19. "Les enfants se posent beaucoup de questions et il faut en parler avec eux. Pour répondre à leurs interrogations, le Centre de crise a sorti l’année dernière un dossier pédagogique intitulé "Be-Ready. Il comprend un certain nombre de leçons pour les différents degrés du primaire. Des leçons grâce auxquelles les enseignants pourront aborder des situations d’urgence e avec les enfants mais de manière ludique. On pense à des inondations, des incendies ou encore des coupures de courant. Nous avons ajouté une leçon spécifique sur le Covid-19 pour les enseignants".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK