Coronavirus en Belgique : "Le nombre de contaminations double actuellement tous les 12 jours", dit Yves Van Laethem

Une nouvelle conférence de presse du Centre interfédéral de crise se tient ce mercredi 16 septembre afin de présenter les dernières évolutions de l’épidémie de coronavirus en Belgique.

Les derniers chiffres diffusés par Sciensano font état d’une moyenne de 778,9 contaminations au coronavirus par jour entre le 6 septembre et le 12 septembre. Il s’agit d’un chiffre en augmentation de 52% par rapport à la période de sept jours qui précède (511,9 durant la semaine comparative auparavant). Au total, le nombre d’infections depuis le début de l’épidémie dans notre pays s’élève à 94.795 cas.

"Le nombre de contaminations double actuellement tous les 12 jours, donc en moins de deux semaines", s'alarme Yves Van Laethem, porte-parole du centre de crise.

La maladie touche toutes les tranches d'âges même si la tranche d'âge des 20-29 ans reste la plus atteinte. Les 10-19 ans et les personnes de plus de 70 ans sont également très touchés.

Au niveau géographique, la pandémie n'est plus localisée même si certaines provinces sont plus touchées que d'autres, comme la Flandre-Orientale et Liège.

Mais les deux régions les plus concernées restent Bruxelles-Capitale (166 nouveaux cas, +24%) et Anvers (160 nouveaux cas, +59%). Ailleurs, les augmentations varient de +24% à +111%.

►►► À lire aussi : Toutes nos infos sur le coronavirus

Les hospitalisations sont en augmentation (+57%) depuis une dizaine de jours avec 33 admissions par jour en moyenne (21 auparavant).

Quant aux décès, il y en a eu 2,9 par jour en moyenne sur la période de référence (+25%), pour un total de 9.930.

Au cours de la période du 6 septembre au 12 septembre, 199.254 tests ont été effectués, soit une moyenne journalière de 28.465 tests.

Au niveau national, les tests positifs au coronavirus sont passés de 2,4% il y a deux semaines à 2,9% la semaine dernière. Dans la région de Bruxelles, 6% des tests restent positifs.

Les étudiants invités à faire preuve de prudence avec leurs proches

Yves Van Laethem se dit convaincu par les mesures anti-coronavirus prises par les universités et hautes écoles, comme par exemple la distanciation dans les auditoires. Par contre, il craint que les étudiants ne tiennent pas compte de ces mesures en-dehors des salles de classe, une fois les cours finis.

"Nous voudrions attirer l’attention des étudiants sur le fait que, lorsqu’ils rentrent dans leur famille le weekend, ils aient la notion qu’ils ont peut-être vécu des situations à risque pendant leur semaine de cours. (...) On voudrait leur demander de garder une certaine distance par rapport aux personnes plus âgées dans leur famille, par exemple leurs grands-parents, ou aux personnes fragilisées."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK