Coronavirus en Belgique: les universités privilégient les cours à distance jusqu'au 18 avril inclus

Coronavirus en Belgique: les universités privilégient les cours à distance jusqu'au 18 avril inclus
3 images
Coronavirus en Belgique: les universités privilégient les cours à distance jusqu'au 18 avril inclus - © Tous droits réservés

Le CREF, le Conseil des recteurs qui réunit l'ensemble des institutions universitaires de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé conjointement de "s’organiser pour passer rapidement à un enseignement virtuel en vue de maintenir la continuité de l'activité académique, tout en contribuant à ralentir la progression de l'épidémie de Covid-19". 

Les modalités exactes seront déterminées dans chaque institution en fonction de leur situation spécifique.

Dès ce vendredi 13 mars, les cours des universités seront perturbés pour six semaines. Cette décision concerne donc l'ULiège , l'UCLouvain, l'ULB, l'UMONS, l'UNamur et l'Université de Saint-Louis (USL-B).


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


"Cette décision est prise par les recteurs!". La décision anticipe une décision du fédéral. Les recteurs souhaitent privilégier les cours en ligne.

La période de six semaines reste théorique. Cette mesure devra être réévaluée. 

Chaque université a le loisir de choisir son fonctionnement. L'UNamur annonce que sa bibliothèque restera ouverte. Il s'agit d'une mesure non-discriminante qui permettra aux étudiants, qui ne disposent du wifi, de venir suivre les cours en vidéo. Certaines universités continueront à organiser les travaux pratiques, d'autres vont les supprimer. 

À Liège, les amphithéâtres restent ouverts mais le cours à distance est privilégié. 

►►► Les détails:

Certaines hautes écoles à Bruxelles ont aussi décidé de suspendre leurs cours à partir de demain. C’est le cas de la Haute école Léonard De Vinci et de l’IHECS. Les bibliothèques sont inaccessibles. Les stages des étudiants, par contre, se poursuivent dans les entreprises qui le permettent.

Les médecins veulent la fermeture des écoles

L'Association belge des syndicats médicaux (Absym) appelle, jeudi, à ce que les écoles soient fermées "à court terme" en raison de la pandémie du nouveau coronavirus.

"Au vu de la croissance continue du nombre de cas, il y a de fortes chances que notre système de santé ne puisse résister", lance l'Absym, qui déclare en avoir "marre de la communication confuse des gouvernements de ce pays".  

Ce que veut le syndicat médical: la fermeture à court terme de toutes les écoles, hautes écoles et universités ainsi que l'interdiction de tous les rassemblements de plus de 100 personnes.

Fermeture des écoles européennes dès lundi

Plusieurs écoles européennes de Bruxelles ont d'ores et déjà annoncé qu'elles fermeraient leurs portes. "Nous avons reçu un message de l'école européenne de Bruxelles III à Ixelles qui nous annonce une fermeture jusqu'au 29 mars", nous informe le père d'un élève. 

"Après plusieurs jours de consultation intensive avec la Commission européenne et le bureau du Secrétaire général, les directeurs des Ecoles européennes ont décidé de suspendre la fréquentation régulière des cours (article 30 du Règlement général) et de suspendre les cours sur le site des Ecoles européennes, à compter du lundi 16 mars jusqu’au 29 mars inclus".  

Des cours à distance 

Les enseignants, les élèves et leurs parents n'auront plus accès aux écoles. Notamment celles de Bruxelles II à Woluwé, de l'École européenne de Bruxelles IV à Laeken ou encore l'École européenne de Mol.  

Pour assurer une continuité pédagogique, des cours à distance vont être organisé. "Il est important pour les élèves de rapporter à la maison tout le matériel pédagogique nécessaire afin que chacun dispose des outils nécessaires pour permettre une continuité pédagogique à distance", explique le communiqué. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK