Coronavirus en Belgique : quels masques? Où les trouver? Comment les utiliser? (vidéos)

Depuis ce lundi 4 mai, le port du masque est obligatoire pour ceux qui utilisent les transports en commun. Pourquoi? Quels masques? Où les trouver? Quand les porter? Comment bien les utiliser? (Re)faisons le point.

Pourquoi porter un masque?

Les consignes des autorités ont manqué de clarté depuis le début mais aujourd'hui chacun convient que le masque constitue une barrière physique destinée à limiter la propagation des virus d'une personne à l'autre via les postillons lorsque l'on tousse ou que l'on éternue par exemple. Toutefois, lorsque vous portez un masque, cela ne vous dispense pas de vous laver les mains ni d'éviter à tout prix de vous toucher le visage ou les muqueuses sans vous être désinfecté les mains.

Quels masques pour quels usages?

Les masques FFP2, FFP3 ou N95

6 images
Un masque FFP2 © Westend61 - Getty Images/Westend61
Un masque FFP3 © PeterAustin - Getty Images/iStockphoto
Un masque N95 © Akhilesh - Getty Images/iStockphoto

Les masques FFP2, FFP3 ou N95 devraient arrêter 95% des particules de 0,3 micron, mais ils sont à réserver aux professionnels de la santé, qui savent comment les utiliser.

Les masques "chirurgicaux"

6 images
Un masque chirurgical © Natalya Danko / EyeEm - Getty Images/EyeEm

Ce type de masque est porté par les professionnels de la santé durant une intervention chirurgicale afin de ne pas infecter le patient pendant l'opération. Jusqu'il y a peu on ne pouvait se le procurer qu'en pharmacie. Mais certaines communes en ont distribué à leurs administrés et, surtout, ils pourront être vendus dans les supermarchés dès ce mardi. Le secteur de la grande distribution s'est engagé à ne pas faire de cette vente une opération commerciale : elle se fera à prix coûtant, moyennant un "léger supplément qui sera reversé à une bonne œuvre". La TVA sur les masques (et sur les gels désinfectants) a été ramenée de 21% à 6%.

Le secteur de la distribution garantit la qualité des produits vendus. En revanche, les ventes seront limitées par client afin de respecter les règles de distanciation sociale, et pour permettre à un maximum de foyers d'avoir accès aux masques.

Les masques en tissu ou "de confort"

6 images
Fabrication d'un masque en tissu © enzodebernardo - Getty Images/iStockphoto

Le Conseil National de Sécurité a rendu obligatoire dans les transports en commun (et les gares, les arrêts de bus, les aéroports), pour les 12 ans et plus, le port d'un masque (ou une écharpe, un foulard, un bandana), du moment que la bouche et le nez soient couverts. Ils seront aussi obligatoires dans les écoles. Et ils sont recommandés lorsque l'on se rend dans un hôpital, par exemple.

Ces masques (composés de tissu et d'élastiques) peuvent être fabriqués par des citoyens. Certains ont été distribués par des communes. La Région bruxelloise en organise l'achat et la diffusion dans la capitale.

Le professeur Jean-Luc Gala de l'UCLouvain propose un tutoriel en vidéo pour celui qui voudrait en fabriquer : il s'agit d'une poche dans laquelle on peut placer plusieurs couches de filtre en papier : papier absorbant, essuie-tout, filtre à café… Pour fabriquer cette poche, on peut utiliser un tissu polyester très serré. Il est recommandé d'avoir plusieurs masques afin de pouvoir en changer facilement, sans attendre la prochaine lessive.

Comment bien se servir d'un masque?

Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral de la lutte contre le Covid-19, a montré ce lundi, lors d'une conférence de presse, comment bien se servir d'un masque, et aussi les manipulations à éviter.

  • Avant de mettre son masque : se laver les mains (eau + savon ou gel hydroalcoolique)
  • Ne toucher le masque que par les rubans ou les élastiques
  • Le masque doit couvrir le nez et la bouche, ainsi que le menton
  • Ajuster le masque en le touchant le moins possible
  • Si le masque possède une armature métallique, elle doit être positionnée vers le haut et il faut la pincer au niveau du nez
  • S'il faut réajuster le masque, il faut le faire en ne touchant que les élastiques ou les rubans
  • De même, lorsqu'on ôte le masque, il ne faut le saisir que par les extrémités et ensuite, soit le jeter dans une poubelle fermée, soit le ranger afin de le laver
  • Un masque "chirurgical" peut être porté pendant 4 à 8 heures maximum
  • Si le masque est souillé ou mouillé, il faut en changer
  • Il faut à nouveau se laver les mains après avoir ôté le masque
  • Un masque en tissu doit être lavé avec du produit lessiviel en machine à 60 degrés pendant 30 minutes, ou plongé dans une casserole contenant de l'eau frémissante
  • A défaut de lavage, repasser le masque à l'aide d'un fer chaud
  • Cela ne sert à rien de placer le masque au frigo ou au congélateur, le virus tolère les basses températures

Notre collègue Alison Delpierre avait fait la démonstration sur le plateau du journal télévisé : 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK