Coronavirus en Belgique : pour éviter des pénuries, l’AFMPS annonce de nouveaux stocks de médicaments dans les hôpitaux

Afin d’éviter la pénurie de certains médicaments contre le covid-19, l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) a annoncé avoir pris des mesures ce mercredi. Chaque hôpital doté d’une capacité de soins intensifs a ainsi reçu un stock stratégique d’hydroxychloroquine, mais aussi de Kaletra, un médicament à base de lopinavir et de ritonavir, et de Rocuronium, un dérivé d’un type de curare, utilisé comme myorelaxant pour les personnes en réanimation. Une nouvelle livraison est prévue cette semaine, notamment d’hydroxychloroquine et de rocuronium, mais aussi de sufentanyl, un analgésique.

L’AFMPS annonce également un stock d’urgence pour la morphine, le midazolam, le fentanyl ou encore le paracétamol IV. "La répartition de ces stocks stratégiques est toujours basée sur le nombre de lits de soins intensifs agréés et du nouveau nombre de lits ICU [de soins intensifs, ndlr] supplémentaires pouvant être utilisés pour les patients COVID-19", précise l’agence.


En parallèle, un contrôle de la distribution de certains médicaments a été mis en place. Cela concerne notamment l’Esmeron et le Nimbex (curares), le Sterop (morphine), le Rapifen, le Dipidolor Sufenta et le Fentanyl (analgésiques) et l’Hypnomidate. La quantité de médicament sera attribuée à chaque hôpital sur la base du nombre de lits de soins intensifs pour les patients atteints du covid-19. "Cette mesure vise à répartir les stocks disponibles de manière optimale en fonction des besoins et à éviter les commandes excessives ou le surstockage, explique l’agence. Dans cette situation de crise, l’AFMPS a bien évidemment demandé aux hôpitaux de gérer de manière rationnelle les médicaments disponibles et de ne pas constituer de stocks inutiles."

L’AFMPS précise qu’elle surveille plusieurs fois par semaine les stocks des entreprises, des grossistes et des pharmacies hospitalières.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK