Coronavirus en Belgique : où ont été détectés les nouveaux cas de Covid-19 depuis deux semaines ? Voici notre carte

Les derniers chiffres publiés ce dimanche par Sciensano le confirment : la tendance à la baisse se poursuit. Mais le Covid-19 n’a pas pour autant quitté notre pays.

Au total, 195 nouveaux cas ont été rapportés en Belgique ces dernières 24 heures. Par ailleurs, 40 personnes ont été admises à l’hôpital, portant à 821 le nombre de malades hospitalisés dont 168 sont actuellement en soins intensifs.

Mais quelles sont les communes où le plus de nouveaux cas ont été détectés depuis deux semaines ? Pour le savoir, nous avons comparé les données publiées le 17 mai avec les chiffres du jour. Entre ces deux dates, le nombre de cas positifs identifiés depuis le début de l’épidémie est passé de 55.280 à 58.381, soit environ 3000 cas supplémentaires (une augmentation de 5,6%).


►►► À lire aussi : Pourquoi l’immunité croisée pourrait nous donner un coup de pouce protecteur contre le Coronavirus


Le trio de tête est formé par les villes d’Anvers (149 nouveaux cas enregistrés en deux semaines), Mouscron (78 cas) et Charleroi (48 cas). Cela veut-il dire que le virus est plus présent dans ces trois villes, qu’il circule davantage dans ces coins de Belgique ou qu’on y respecte moins bien le confinement ? Pas sûr, puisque tout dépend de la quantité de tests de dépistage effectués dans notre pays. Et qu’Anvers et Charleroi sont respectivement 1er et 3e en nombre d’habitants toutes communes confondues.

Ramené à 1000 habitants, le podium est bien différent. Ce sont Oud-Turnhout (province d’Anvers), Maarkedal (Flandre-Orientale) et Hamme (Flandre-Orientale) qui arrivent en tête. Mouscron revient dans ce classement en tant que première commune en Wallonie.

Les cartes que nous proposons dans cet article sont à mettre en parallèle avec celles que nous tenons à jour depuis le début de l’épidémie (à retrouver en cliquant ici).

Votre commune est grisée sur les cartes ? C’est parce que, dans les données rendues publiques le 17 mai, on y comptait moins de cinq cas. Dans ce cas-là Sciensano n’apporte pas davantage de précision. Impossible donc de calculer la différence avec aujourd’hui. Les communes concernées sont Biévène, Froidchapelle, Herstappe, Martelange, Herbeumont, Tellin, Meix-devant-Virton et Gedinne.

Si les cartes ne s'affichent pas dans votre navigateur ou votre application, cliquez sur les liens directs suivants :

(L’article continue sous la carte)

Un taux de reproduction en baisse

Autre élément à bien garder à l’esprit : le taux de reproduction, le fameux "R", qui nous renseigne sur le nombre de personnes qu’un malade peut infecter à son tour. Comme l’expliquait Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral de la lutte contre le Covid-19 le 29 avril dernier, le R doit rester inférieur à 1. C’est alors le signe que "l’épidémie est dans une phase d’auto-extinction".

Pour la période du 14 au 20 mai, le R était de 0.86. Il est ensuite passé, pour la période du 22 au 28 mai, à 0.73. Une baisse encourageante donc, mais qui sera suivie de près par les spécialistes dans les jours à venir.


►►► À lire aussi : Réouverture des écoles : que disent les dernières études scientifiques sur les enfants et le coronavirus ?