Coronavirus en Belgique: les hôpitaux passeront en phase 2B lundi 2 novembre, "pas suffisant"

Coronavirus en Belgique: les hôpitaux passeront en phase 2B lundi 2 novembre, "pas suffisant"
Coronavirus en Belgique: les hôpitaux passeront en phase 2B lundi 2 novembre, "pas suffisant" - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Comme l'annonçait Le soir en début d'après-midi, de nouvelles directives ont été transmises aux hôpitaux du Royaume, par le comité Hospital & Transport Surge Capacity, pour faire face à l'épidémie de coronavirus. Elles devront passer en phase 2B dès ce lundi 2 novembre. 

Des lits de soins intensifs supplémentaires devront être créés ainsi que des lits intermédiaires, à haut débit d’oxygène.

Tous les soins non urgents devront être postposés, ce qui permettra de rediriger du personnel vers les zones Covid.

"Il est vraiment dommage que l’histoire se répète, mais nous n’avons pas le choix : nous devons à nouveau suspendre les soins non urgents. Nous le faisons à contrecœur. Mais l’afflux de patients Covid ne nous laisse pas le choix", réagit le professeur Marc Noppen, CEO de l’UZ Brussel.


►►►Coronavirus en Belgique : 1A, 1B, 2A et 2B, quelles sont ces phases prévues afin d'éviter la saturation aux hôpitaux et le reconfinement aux citoyens


Cependant, continue-t-il: "Le passage à la phase 2B ne suffira toutefois pas. À l’heure actuelle, nous ignorons ce que le gouvernement prévoit après la phase 2B et pourtant, tous les indicateurs chiffrés sont extrêmement clairs : les hôpitaux atteindront leur capacité maximale aux soins intensifs aux alentours du 10 novembre. Nous dépasserons alors le pic de la première vague, ce qui nous oblige à réfléchir au-delà de cette phase 2B. L’UZ Brussel s’y prépare d’ores et déjà. Ce sont des moments très difficiles, pour la société, pour tous ceux qui travaillent dans le secteur des soins de santé, pour nos patients. Mais nous devons nous montrer solidaires et énergiques, nous aurons alors une chance d’inverser ce scénario catastrophe. Et nous n’y arriverons que si nous le faisons tous ensemble."

Journal télévisé de 19h30 le 29/10 :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK