Coronavirus en Belgique : les hôpitaux passent en phase 1A ce mercredi, 25% des lits en soins intensifs sont réservés aux patients covid

Coronavirus en Belgique : les hôpitaux passent en phase 1A, 25% des lits en soins intensifs sont réservés aux patients covid
Coronavirus en Belgique : les hôpitaux passent en phase 1A, 25% des lits en soins intensifs sont réservés aux patients covid - © SILVIO AVILA - AFP

Geert Meyfroidt, président de l'association belge de médecine intensive, a annoncé que les tous hôpitaux passeront à la phase supérieure du plan de gestion hospitalier de l'épidémie de covid, confirmant ainsi une information du Standaard.

Afin de s'organiser pour ce qui semble être une deuxième vague dans l'épidémie de coronavirus, un plan de gestion a été mis en place pour les hôpitaux : celui-ci comporte cinq phases, chacune d'entre elle faisant augmenter le pourcentage de lits réservés aux patients covid. Dès ce mercredi, les hôpitaux belges passeront de la phase 0 à la phase 1A : de 15%, les lits en soins intensifs réservés aux patients covid passeront à 25%.

Bruxelles déjà en Phase 1A

En Région bruxelloise, des établissements hospitaliers étaient déjà passés en phase 1A. Ce sera le cas dans tout le pays à partir de mercredi, explique Geert Meyfroidt. "Sur les quelque 2.000 lits des unités de soins intensifs, environ 500 seront alors réservés aux patients Covid. Cela facilite également la répartition des patients dans les hôpitaux." Le président de l'association belge de médecine intensive avait récemment qualifié cette évolution d'inévitable en raison de la progression des infections et des hospitalisations.


►►► Retrouvez les chiffres et graphiques de l'évolution du coronavirus dans notre pays


Il souligne néanmoins que les hôpitaux sont mieux préparés qu'en mars, mais que cette période s'annonce difficile. "Nous avons bien sûr tiré des leçons du premier pic et nous tirons la sonnette d'alarme beaucoup plus tôt", ajoute Geert Meyfroidt. "Mais il est certain que nous entamons un automne très difficile. Les chiffres continueront à augmenter pendant au moins une semaine, ce n'est qu'alors que nous pourrons voir dans quelle mesure les nouvelles règles sont suivies."

Un virus de plus en plus présent

Depuis début septembre, la Belgique fait face à nouveau à une résurgence du coronavirus, bien plus importance que celle de l'été. La croissance du nombre de cas est très importante ces deux dernières semaines, tout particulièrement en région de Bruxelles et en Wallonie. Une augmentation, un peu moindre, est également constatée en Flandre. Ainsi, dans toutes les provinces, exceptée celle d'Anvers, le nombre de cas a doublé ou triplé ces quatorze dernières jours, voire presque quadruplé en province de Luxembourg.

Le taux de positivité dépasse 10% pour six provinces, et frôles les 20% à Bruxelles-capitale, alors que le taux de reproduction Rt, basé sur le nombre de nouveaux cas diagnostiqués, est supérieur à 1,5 dans toutes les provinces : ces indicateurs montrent que le virus circule activement dans toute la population belge. Ce sont les populations les plus jeunes (20-39 ans) qui sont le plus contaminées, mais on constate récemment un glissement vers les classes d'âge supérieures.

Les hospitalisations, en soins intensifs ou non, et les décès sont également en augmentation depuis deux à trois semaines, de manière de plus en plus importante.


►►► Coronavirus en Belgique ce 12 octobre : "A ce rythme, on pourrait avoir 1000 patients en soins intensifs en novembre"


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK