Coronavirus en Belgique: vous pouvez déménager en gardant la norme du "social distancing", mais...

Coronavirus en Belgique: les déménagements doivent être postposés
Coronavirus en Belgique: les déménagements doivent être postposés - © Creative commons - Albert Green

Pour lutter contre le coronavirus, la Belgique entre en confinement à partir de ce mercredi jusqu’au 5 avril.

Les Belges doivent rester chez eux et limiter les déplacements à l’essentiel (santé, nourriture, banque, pharmacie, poste, essence, aide aux gens dans le besoin). Mais qu’en est-il dès lors des déménagements prévus pendant cette période ?

Même si les autorités conseillent de postposer, dans la mesure du possible, selon le SPF santé publique, les déménagements sont autorisés, avec la présence de déménageurs. Mais, bien évidemment, "les règles d’hygiène et le distancing" doivent être respectés.

En revanche, pour ce qui est des actes de vente, "tous les actes qui devaient être signés avant le 5 avril sont postposés, sauf les actes d’extrême urgence", explique la fédération royale du notariat.


►►► À lire aussi : Notre dossier spécial coronavirus


Et les sociétés de déménagement ?

Si au départ, la Chambre belge des déménageurs souhaitait figurer parmi les exceptions du secteur logistique, elle s’est ravisée. "Pour certaines choses comme, par exemple, porter une machine à laver il faut être deux et il est impossible de garder d’une distance d’1,5 mètre", explique le directeur Koen Vangoidsenhoven. De plus, s’inquiète-t-il," il y a une pénurie du matériel de protection (masques, gants, gel…)".

Pour la CBD, désormais, c’est la prudence avant tout : "Aujourd’hui, nous conseillons aux sociétés de déménagement d’arrêter leur activité, sauf en cas d’urgence comme pour les hôpitaux ou encore les personnes qui auraient vendu leur maison et qui n’auraient pas d’autres choix."


►►► Lire aussi : confinement à cause du coronavirus en Belgique : les réponses à vos questions


Koen Vangoidsenhoven invite également à la responsabilité de chacun. Si un déménagement est urgent et ne peut être reporté, il aimerait que ce ne soit pas un prétexte au rassemblement et qu’ "une seule personne soit considérée comme la personne de référence et de laisser le personnel travailler de façon autonome".

Certaines entreprises, indique la CBD, aident actuellement des hôpitaux pour libérer de l’espace pour les futurs patients contaminés par le coronavirus.

D’autres acteurs du secteur livrent du matériel médical aux hôpitaux ou encore doivent déménager des écoles pendant les vacances de Pâques.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK