Coronavirus en Belgique : le variant britannique semble rendre également contagieux plus longtemps

Pour le moment, la souche britannique du virus représente environ 30 à 35% des cas en Belgique
2 images
Pour le moment, la souche britannique du virus représente environ 30 à 35% des cas en Belgique - © POOL ERIC LALMAND - BELGA

Le variant britannique du Sars-Cov-2 n’est pas seulement plus contagieux, il semblerait qu’il soit également à l’origine d’une contagiosité plus longue, a indiqué ce samedi le Commissariat Corona du gouvernement au cours de sa séance d’information hebdomadaire sur la vaccination.

Le fait que le variant britannique soit plus contagieux était déjà documenté. Il semble désormais que les personnes infectées par ce variant soient aussi contagieuses plus longtemps, ce qui pourrait notamment avoir des conséquences sur les délais de quarantaine et les mesures en matière de tests.

"Il n’y a pas nécessairement une concentration plus élevée de la charge virale mais bien une présence plus longue de cette charge virale. Cela veut dire que l’on devra réexaminer les mesures en fonction de cette présence plus longue de la charge virale", a souligné le vaccinologue Pierre Van Damme. On pourrait par exemple décider d’augmenter le délai entre le premier test PCR et le second test de contrôle en cas de contamination.

Plus d’un un tiers des contaminations en Belgique

Pour le moment, la souche britannique du virus représente environ 30 à 35% des cas en Belgique, la proportion étant de 4% pour le variant sud-africain et de moins d’un demi pour cent pour le variant brésilien.


►►► Lire aussi : Variant britannique en Belgique : "Une évolution plus lente qu’on ne le craignait"


"Nous nous attendons à ce que le variant britannique devienne dominant et atteigne bientôt les 50%. Nous examinons cela avec une attention toute particulière car d’un côté nous savons que ce variant est très contagieux mais d’un autre côté, cela pourrait être un avantage pour évincer les deux autres variants", explique encore le spécialiste.

Les vaccins sont efficaces contre ce variant

Selon Pierre Van Damme, il n’est déjà plus possible d’arrêter la souche britannique du virus. La bonne nouvelle est que les trois vaccins utilisés actuellement en Belgique (Pfizer/Biontech, Moderna et AstraZeneca) montrent une efficacité semblable dans la protection contre le nouveau coronavirus originel et contre ce variant dit britannique.

A ce jour, selon Sciensano, 4,31% de la population de plus de 18 ans a reçu une première dose du vaccin et 2,83% ont reçu les deux doses.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK