Coronavirus en Belgique : le secteur de la santé appelle à débloquer les 400 millions d'euros du fonds blouses blanches

Les syndicats devraient rencontrer le cabinet de Maggie de Block ce vendredi après-midi.
Les syndicats devraient rencontrer le cabinet de Maggie de Block ce vendredi après-midi. - © THIERRY ROGE - BELGA

Dans une lettre ouverte adressée au gouvernement fédéral ce jeudi, le front commun syndical Public-Privé des secteurs de soins de santé, appelle à "disposer du budget 2020 de 400 millions € du 'fonds blouses blanches', voté par le Parlement".

Pour rappel, en novembre dernier, le Parlement avait adopté, à l’unanimité, le "fonds blouses blanches", une augmentation de moyens avec une enveloppe de 400 millions d’euros sur base annuelle. Mais, votés douzièmes provisoires, pour l’heure, ces fonds n’ont pas pu être débloqués, explique Yves Hellendorff de la CNE.

Demander des garanties

Pour faire face à la crise du coronavirus, les syndicats du secteur, "acceptent de faire une croix sur l’enveloppe prévue cette année", mais veulent s’assurer qu’en 2021, "nous puissions réaffecter les budgets aux objectifs de l’amélioration des conditions de travail", détaille Yves Hellendorff.

Avec le coronavirus, les secteurs de la santé sont évidemment les plus sollicités. Une crise qui, selon la lettre ouverte "ajoute une gravité incommensurable au malaise dénoncé il y a quelques mois par ce même personnel".


►►► Lire aussi : "On crève sous les appels": médecin et infirmiers témoignent de leur combat contre le coronavirus dans les hôpitaux


Tenir sur la durée

L’objectif du secteur des soins de santé est de tenir sur la durée et donc de pouvoir préserver les forces sur le terrain en s’assurant que le personnel effectue "un temps de travail raisonnable". Aujourd’hui, "il y a un risque important de voir le nombre de personnel en maladie augmenter et donc qu’on ne soit plus en capacité d’assurer ces services", explique Yves Hellendorff.

Besoin de concertation

De plus, le front commun syndical demande à rencontrer urgemment Maggie de Block afin de déterminer "un cadre dans lequel les initiatives spécifiques pourraient être prises pour garantir la capacité de prise en charge des patients dans la durée, avec du personnel et du matériel de protection en suffisance".


►►► À lire aussi : Notre dossier spécial coronavirus


Une demande de concertation primordiale pour les directions des hôpitaux, notamment pour connaître quels sont les budgets sur lesquels ils pourront compter.

Quelques temps laissée sans réponse, cette demande pourrait rapidement aboutir. Le cabinet de la ministre et les syndicats pourraient se rencontrer dès ce vendredi après-midi.