Coronavirus en Belgique : le centre de crise rappelle quelques conseils pratiques aux étudiants et aux parents d'élèves

Ce mercredi à 11 heures, les experts du centre interfédéral de crise Covid-19 et de l’institut Sciensano ont fait un nouveau point sur la situation épidémiologique dans notre pays.

Ce lundi, lors du dernier point de presse, Yves Van Laethem avait mis en évidence l’évolution positive des chiffres et démontré l’impact des mesures prises à Bruxelles et Anvers suite à la recrudescence des cas au mois de juillet. Le porte-parole avait également indiqué que les mesures avaient permis "d’empêcher que cette vaguelette devienne une deuxième vague".


►►► À lire aussi : Toutes nos infos sur le coronavirus


Comme à leur habitude, les experts ont débuté le point presse en commentant les derniers chiffres de l’épidémie en Belgique, dont les principaux indicateurs se maintiennent à la baisse.

Des chiffres qui suivent une même tendance, à la baisse

"Les chiffres n’ont guère changé par rapport à la situation de ce lundi", a rapidement indiqué le porte-parole du centre interfédéral de crise Covid-19. Les chiffres poursuivent la même tendance avec une diminution globale des contaminations. Cette diminution concerne l’ensemble de la Belgique à l’exception des provinces du Brabant flamand, du Brabant wallon et de Liège.

Concernant la province de Liège, il y a une augmentation de 31% du nombre de cas. Il s’agit d’une grosse augmentation en pourcentage mais en nombre absolu, il s’agit de 39 cas par jour, ce qui est relativement faible par rapport au nombre de cas global, a expliqué Yves Van Laethem. Notamment en comparaison avec ce qui a été constaté auparavant à Anvers ou Bruxelles, par exemple.

Retour sur la rentrée et conseils pratiques aux étudiants

La suite de la conférence de presse était consacrée à la rentrée scolaire de ce mardi 1er septembre.

Antoine Iseux a rappelé qu’un premier jour d’école "est toujours une journée haute en émotion et hier a été une première journée d’école très spéciale pour les élèves, les enseignants et les équipes d’encadrement".

Il a également insisté sur tout le travail effectué en amont par les équipes pour se préparer à une rentrée scolaire placée sous le signe du Covid, avec de nombreuses incertitudes. "C’est très satisfaisant de constater que la rentrée a pu bien se passer de manière générale et que les élèves et les enseignants sont prêts pour cette belle nouvelle année scolaire".

Le porte-parole du centre de crise a indiqué que dans le cadre du retour à l’école, ce ne sont pas uniquement les directions et les enseignants qui doivent prendre leurs responsabilités ce sont également les élèves et leurs parents "qui doivent adapter leurs comportements à l’école".

Rappels sur le port du masque en classe

"Par exemple, il est demandé pour le moment aux élèves du secondaire de porter un masque en papier ou en tissu durant la journée. Nous savons tous que ça peut ne pas être des plus agréable mais nous sommes convaincus que cela peut devenir une habitude, un réflexe sain pendant cette période", a indiqué Antoine Iseux. "Enfin, sain, s’il est porté évidemment correctement c’est-à-dire qu’il couvre la bouche et le nez".

Le porte-parole a également évoqué l’importance de l’hygiène du masque "qui va être porté toute la journée" à l’école : "Un masque en tissu peut être facilement lavé. Prévoyez également un petit sac en plastique fermable, 'zippable', ça peut être un sac de congélation, par exemple, pour entreposer convenablement les masques lorsqu’ils sont retirés, sur le temps de midi par exemple".

Points d’attention à la sortie des écoles et sur les trajets vers l’école

À côté de l’hygiène du masque, le centre de crise rappelle l’importance d’adapter les comportements en dehors de l’école. "Les abords d’une école peuvent être très fréquentés au départ où à l’arrivée des élèves. Dans ces circonstances de rassemblement, de concentration potentielle de personnes, porter un masque est également important", a ajouté M. Iseux.

"Respecter les distances avec les autres est également important qu’on soit élève ou qu’on soit adulte". Il invite également les parents d’élèves à éviter les rassemblements et les discussions à la sortie des écoles. "Ce n’est peut-être pas la meilleure idée, pour le moment".

Pour les plus grands qui se déplacent seuls vers l’école et pour rentrer chez eux après les cours, le porte-parole rappelle que les plus de douze ans doivent porter un masque dans les transports en commun et dans "certaines rues, voire toutes les rues en Région bruxelloise". Le respect de la distance d’1,5 mètre "est également de mise".

Traitement du masque au retour à la maison

Enfin, en rentrant des cours, le centre de crise invite les étudiants à être attentifs "aux derniers réflexes de la journée".

  • Déposer le masque du jour dans un sac ou dans une boîte à l’entrée "pour ne pas le déposer n’importe où dans la cuisine ou sur la table du salon".
  • Laver ses mains. "N’oublions pas ce réflexe qu’il est bon d’avoir quand on rentre de l’école ou quand on rentre d’une activité extérieure, ça ne mange pas de pain". Cela vaut pour tous 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK