Coronavirus en Belgique le 28 octobre 2021 : la hausse des admissions pour Covid semble un peu ralentir

Les chiffres de l'épidémie de coronavirus poursuivent leur tendance à une forte hausse ce 28 octobre. Mais il se pourrait que cette progression soit en train de légèrement ralentir.

C'est déjà ce qu'on observe pour les admissions: avec 154 nouvelles hospitalisations enregistrées la veille, on reste dans une tendance à la hausse (moyenne sur 7 jours de 43% supérieure à la semaine précédente), mais ce taux de progression était de 67% samedi, et est successivement passé à 56% mardi, 53% mercredi et finalement donc à 43% ce jeudi. 

C'est moins évident pour les contaminations, mais là aussi le taux de la hausse, qui ne cessait d'augmenter, a légèrement reculé par rapport à la veille pour la première fois depuis longtemps (75 au lieu de 76%). Et si on examine les tout derniers chiffres recensés, là aussi, le nombre de cas détectés samedi, dimanche et lundi affichent une augmentation par rapport au même jour de la semaine précédente qui est chaque jour un peu moins forte.

Près de 9000 cas détectés lundi (chiffres pas encore considérés comme consolidés par Sciensano mais généralement complets à environ 98% après 3 jours), c'est certes un nouveau record depuis un an, mais ce n'est une augmentation "que" de 37% alors que la semaine dernière, on avait des chiffres qui étaient jusqu'à 80% élevés que 7 jours plus tôt, avec un pourcentage qui était chaque jour un peu plus haut.

La tendance semble donc s'inverser, et on pourrait donc se diriger petit à petit vers un pic de cette quatrième vague, avant que les chiffres ne puissent redescendre. Prudence toutefois, car le taux de positivité, lui, continue à monter, signe que le nombre de contaminations est peut-être encore sous-estimé

La conséquence sur les hôpitaux reste pour le moment limitée: le nombre de patients hospitalisés avec Covid continue d'augmenter (il y en a désormais 1379), mais il faut rappeler que sont repris dans ce comptage des patients admis pour d'autres raisons mais détectés positifs via le screening systématique des entrants. En soins intensifs, la dégradation reste lente: 255 lits occupés, c'est 15 de plus en une semaine.

 

Les chiffres consolidés du tableau de Sciensano

Note : ces chiffres sont tirés des données actualisées publiées par Sciensano en open data et mises sous forme de tableau ici.

Cas détectés¹ : entre le 18/10 et le 24/10, 5691 nouvelles infections au coronavirus ont été détectées en moyenne chaque jour. C'est une hausse de 75% par rapport à la semaine précédente.

Tests : entre le 18/10 et le 24/10, une moyenne de 67.066 tests ont été effectués quotidiennement, un total en hausse de 33% par rapport à la semaine précédente.

Admissions : elles s'élèvent en moyenne à 125 entre le 21/10 et le 27/10. C'est une augmentation de 43% par rapport à la semaine précédente.

Personnes hospitalisées² : 1379 patients sont actuellement hospitalisés en lien avec le Covid-19, dont 255 patients traités en soins intensifs.

Taux de positivité³ : sur la base des résultats des tests obtenus entre le 18/10 et le 24/10, il est de 8,8%, en hausse de 2,0% par rapport à la semaine dernière.

Taux de reproduction : calculé sur la base de l'évolution des admissions, le Rt du coronavirus s'établit aujourd'hui à 1,24. Lorsqu'il est supérieur à 1, cela signifie que la transmission du virus s'accélère.

Décès : entre le 18/10 et le 24/10, 15,1 personnes sont décédées en moyenne des suites du virus. Depuis le début de l'épidémie, 25.946 personnes sont mortes du coronavirus.

¹ Les cas détectés sont le nombre de patients pour lesquels un test positif a confirmé la présence du virus. La date qui est considérée est celle du diagnostic, pas du résultat du test. Les données sont considérées comme consolidées après 4 jours. Le nombre de cas peut dépendre en partie de la stratégie de testing : si on teste plus systématiquement, on détecte aussi plus de cas.

² Dans les personnes hospitalisées sont comptabilisés des patients déjà hospitalisés pour une autre raison, et qui ont effectué un test positif.

³ Le taux de positivité est le nombre de tests positifs par rapport au nombre de tests effectués. Une même personne peut être testée plusieurs fois. Il dépend lui aussi de la stratégie de testing : si on ne teste pas assez, le taux de positivité va être plus élevé.

Ecoles: retour du masque (JT 27/10/2021)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK