Coronavirus en Belgique le 20 février : l’épidémie stagne, les indicateurs démontrent que nous sommes sur un plateau

L’épidémie de coronavirus en Belgique stagne sur un plateau, les indicateurs n’évoluant que peu au fil des semaines. Cela se confirme une nouvelle fois avec les données publiées samedi matin par l’Institut de santé publique Sciensano. Ce qui démontre que nous sommes sur un plateau.

3437 nouvelles contaminations au coronavirus ont été enregistrées ce 20 février en Belgique ces dernières 24 heures. Sur les chiffres consolidés, le nombre moyen d’infections au coronavirus est ainsi passé à 1886,4 par jour entre le 13 et le 19 février, indique vendredi l’Institut de santé publique Sciensano dans son bulletin épidémiologique quotidien. Cela représente une diminution de 5% par rapport à la période de sept jours précédente.

 

Le taux de positivité, soit la proportion de tests positifs par rapport à l’ensemble des dépistages, est de 5,5%. Par ailleurs, le nombre de tests réalisés est en diminution de 17% par rapport à la semaine précédente.

Quant à l’incidence, à savoir le nombre de cas sur 100.000 habitants en 14 jours, elle s’établit à 236,3 (-17%).

123 nouvelles admissions à l’hôpital ont également été comptabilisées en 24 heures. Cela porte la moyenne des nouvelles hospitalisations quotidiennes à 119. Il s’agit d’une diminution de 4% par rapport à la période de référence précédente. Le nombre de lits occupés à l’hôpital par des patients Covid-19 est en augmentation, à 1606 vendredi, contre 1588 jeudi. Les soins intensifs traitaient vendredi 313 malades ayant contracté le coronavirus, dont 160 nécessitaient une assistance respiratoire.


►►► À lire aussi : L’évolution en temps réel de l’épidémie de coronavirus en Belgique en chiffres et graphiques


Les décès s’affichent également en baisse, avec 38 personnes qui ont succombé au Covid-19 chaque jour entre le 10 et le 16 février (-4,8%). Au total, la Belgique déplore 21.859 morts dans cette épidémie.

Le taux de reproduction (Rt) s’établit à 0,98. Lorsqu’il est inférieur à 1, on considère que l’épidémie tend à diminuer. Une première dose de vaccin a été injectée à 385.311 personnes, soit à 4,18% de la population belge âgée de 18 ans et plus. Une seconde injection a été administrée à 245.518 bénéficiaires, soit 2,66% des 18 ans et plus.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK