Coronavirus en Belgique : la police appelée pour gérer le flux de personnes sur la Grand-Place de Bruxelles

La Ville planche sur un système de comptage
La Ville planche sur un système de comptage - © THIERRY ROGE - BELGA

La Ville de Bruxelles a fait appel aux services de police pour gérer le flux de personnes qui viendront admirer le sapin de Noël et les illuminations sur la Grand-Place ce dimanche soir. Les autorités communales ont en effet constaté ce samedi soir que trop de monde se trouvait en même temps sur la place, ce qui contrevient aux règles sanitaires. Pour les prochains jours, un système de filtrage sera instauré.

"Une réunion a lieu lundi matin pour savoir quel processus appliquer afin de limiter le nombre de personnes présentes en même temps sur la Grand-Place, lors des jours de grande affluence", a déclaré dimanche soir Wafaa Hammich, attachée de presse de Philippe Close, bourgmestre de Bruxelles.

Trop grande affluence ce week-end

"Il est question d’un processus de filtrage via un comptage du nombre de personnes, qui sera sans doute le même que celui qui sera appliqué rue Neuve dès mardi. L’idée est de pouvoir permettre aux gens de venir faire une balade dans le centre-ville, tout en respectant les mesures sanitaires", a-t-elle dit. "Mais ce soir, pour gérer l’afflux de personnes, on a besoin des forces de l’ordre. Elles vont faire en sorte qu’il y ait un roulement, que les personnes ne restent pas trop longtemps. Aux Galeries de la Reine, ce sera une société privée qui va le faire".


►►► Lire aussi : coronavirus : "Gardez vos distances ou quittez les lieux !", conseille Marc Van Ranst après l’affluence pour les illuminations

Les illuminations et le sapin de Noël de la Grand-Place de Bruxelles ont attiré beaucoup de monde samedi. Trop, selon le bourgmestre de la Ville, Philippe Close, qui envisage donc maintenant de mettre sur pied un système de filtrage des visiteurs durant les week-ends.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK