Coronavirus en Belgique : la campagne de vaccination débute ce mardi matin dans les maisons de repos du pays

Lucie Vandamme est la première résidente de la résidence du Prince Royal d'Ixelles à recevoir son vaccin contre le coronavirus
4 images
Lucie Vandamme est la première résidente de la résidence du Prince Royal d'Ixelles à recevoir son vaccin contre le coronavirus - © RTBF Info

Ce mardi débute la campagne de vaccination en Belgique. Les résidents des maisons de repos sont prioritaires, selon la stratégie de vaccination. Un peu après 9h, ce mardi matin, les vaccins sont arrivés à la maison de repos de la résidence Prince Royal à Ixelles.

45 doses destinées aux 39 résidents qui attendent le vaccin. Dans cette résidence, 90% des résidents ont accepté de se faire vacciner.

10h30 : les médecins de la résidence sont en pleins préparatifs et les premiers résidents sont prêts à recevoir leur dose du vaccin contre le COVID 19.

11h30 : Lucie Vandamme, 88 ans, est la première résidente à recevoir le vaccin. À côté d’elle, Nicolas Davine, aide soignant, reçoit lui aussi son vaccin.

Combien de temps va durer cette campagne de vaccination ?

La vaccination des résidents et du personnel de maisons de repos devrait durer trois semaines et se finir début février.

Qui se fera tester lors de cette campagne ?

Dès ce mardi : 81 maisons de repos en Wallonie, 51 en région bruxelloise et dès mercredi 42 maisons de repos en Flandre sont concernées par cette première campagne de vaccination.

Dans les semaines suivantes, les 1426 autres maisons de repos du pays recevront également le vaccin.


►►► Lire aussi : trop rapide ? Fiable ? Comment sera-t-on convoqué ? Tout savoir sur la campagne de vaccination Covid-19 en Belgique


Le taux d’adhésion à la campagne de vaccination progresse dans notre pays. En Wallonie, 83% des résidents en maisons de repos souhaitent se faire vacciner.

La semaine dernière, 700 personnes avaient déjà pu bénéficier du vaccin lors d’une phase de test grandeur nature du dispositif de vaccination.

Des maisons de repos impatientes

Toutes les maisons de repos sont prioritaires mais toutes ne reçoivent pas les doses du vaccin contre le coronavirus en même temps. Certaines maisons de repos doivent attendre. C’est l’AVIQ (agence pour une vie de qualité) décide du timing de livraison des maisons de repos du pays. C’est le cas de la maison de repos du Sart Allet où 90% des résidents veulent se faire vacciner. Robert Wathelet, directeur de la maison de repos du Sart Allet à Châtelet ne sait pas quand ils seront livrés.

JT du 5 janvier 2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK