Coronavirus en Belgique : l'offre maximale maintenue à la SNCB, la Stib et le TEC après le tour de vis du gouvernement

Coronavirus en Belgique : l'offre maximale maintenue à la SNCB et la Stib après le tour de vis du gouvernement
Coronavirus en Belgique : l'offre maximale maintenue à la SNCB et la Stib après le tour de vis du gouvernement - © CHARLOTTE GEKIERE - BELGA

La SNCB maintient une "offre de roulage et de composition maximale" pour ses trains, au lendemain du tour de vis opéré par le gouvernement pour tenter de freiner la propagation du coronavirus, a indiqué samedi un porte-parole de la société de chemin de fer belge. Même statu quo du côté des transports en commun bruxellois et wallons, ont commenté les porte-paroles de la Stib et du Tec.

Le comité de concertation, qui rassemble les principaux ministres du gouvernement fédéral et des entités fédérées, a décidé vendredi soir de fermer les bars et restaurants pour un mois, de réduire la bulle sociale à une seule personne en dehors du foyer et d'instaurer un couvre-feu de minuit à 5h00. Le télétravail devient également la norme partout où cela est possible.

Ces nouvelles mesures n'ont pas d'effet sur l'offre de la SNCB, a indiqué samedi un porte-parole de l'entreprise. "Les personnes qui ne peuvent pas télétravailler doivent pouvoir compter sur les transports publics", souligne la société. "La SNCB a rehaussé son offre ces derniers mois afin de privilégier la sécurité. Nous maintenons cet effort pour transporter les voyageurs en toute sécurité." Durant le confinement de printemps, la SNCB avait diminué son offre.

A Bruxelles

Dans la capitale, les métros, bus et trams de la Société des transports intercommunaux de Bruxelles rouleront aussi normalement. La Stib veut d'abord évaluer l'impact des mesures sur la fréquentation de son réseau avant d'envisager une adaptation de son offre.

En Wallonie

Les bus wallons maintiennent également leur service habituel, indique le directeur marketing et mobilité du Tec Stéphane Thiery. "L'offre doit rester, comme pendant le confinement, à son niveau habituel pour permettre à ceux qui n'ont pas d'autre solution de mener leurs activités essentielles."

Le taux d'absentéisme des conducteurs est cependant parfois marqué et le réseau connaît des difficultés pour maintenir l'ensemble des parcours, en particulier à Liège et à Charleroi, précise-t-il. Les usagers peuvent se renseigner sur le site internet, l'application ou les réseaux sociaux du Tec pour vérifier quels parcours ont été supprimés. L'équipe a par ailleurs été renforcée pour communiquer plus rapidement.

En Flandre

Les bus De Lijn ne réduisent pas non plus leur offre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK