Coronavirus en Belgique : l’espérance de vie des Belges a chuté à 80,8 ans en 2020

L’espérance de vie de la population belge était de 80,8 ans en 2020, soit un an de moins qu’en 2019, selon une analyse des chiffres de la mortalité effectuée par l’office belge de statistique Statbel, rapportée jeudi dans un communiqué. Cette diminution est due à la pandémie de Covid-19, qui a influencé les conditions de mortalité.

Statbel calcule "comment une génération s’éteindrait si, tout au long de sa vie, elle était exposée aux mêmes conditions de mortalité par âge que cette année". Comme la pandémie du Covid-19 a eu un effet important sur la mortalité, ce calcul utilisant les tables de mortalité a également un effet important sur l’espérance de vie, explique l’office de statistique. Il est donc important d’interpréter les chiffres de 2020 avec prudence. Cet effet s’estompera de nouveau dans les années à venir, prévoit Statbel.

En 2020, 126.850 décès ont été enregistrés en Belgique. Cela représente 18.105 décès de plus qu’en 2019, soit une hausse de 16,6%.

L’espérance de vie à la naissance des femmes est de 83,1 ans, celle des hommes de 78,5 ans. La diminution de l’espérance de vie est légèrement plus prononcée pour les hommes (387 jours de moins qu’en 2019) que pour les femmes (-347 jours).

L’espérance de vie à la naissance en 2020 reste la plus élevée en Région flamande, avec 82 ans. Dans la Région de Bruxelles-Capitale, l’espérance de vie était de 79,6 ans et en Région wallonne de 78,9 ans.

La province affichant l’espérance de vie la plus élevée est le Brabant flamand (82,7 ans), suivie par le Limbourg (82,5 ans) et le Brabant wallon (82,3 ans). Viennent ensuite la Flandre occidentale (82,3 ans), Anvers (82,3 ans) et la Flandre orientale (82,0 ans), puis le Luxembourg (80,2 ans), Namur (79,7 ans), Liège (79,6 ans) et le Hainaut (78,8 ans).

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK