Coronavirus en Belgique : action spontanée menée par le personnel de la STIB ce lundi

Comme attendu, une partie du personnel de la Stib a décidé de mener une action ce lundi, a confirmé la société de transport sur Twitter. La Stib prévient que le réseau bus est fortement perturbé. Au total, 22 des 46 lignes de bus ne sont actuellement pas desservies. Toutes les lignes de tram circulent mais à fréquence réduite. Par contre, aucune perturbation n’est à signaler concernant les métros.

Après avoir mis fin à la limitation du nombre de passagers par véhicule la semaine dernière, la Stib envisage d’augmenter son offre cette semaine, pour atteindre son rythme de croisière le 18 mai.


►►► À lire aussi : Port du masque obligatoire dans les transports en commun : la prévention avant l’amende


Mais certains conducteurs estiment que les conditions de sécurité sanitaire ne sont pas réunies pour une telle reprise. Ils craignent surtout que les phases de nettoyage et de désinfection des véhicules ne soient plus suffisantes. Sur les réseaux sociaux, plusieurs travailleurs menacent de ne pas prendre le travail ou plutôt de faire valoir leur droit au retrait.

Les syndicats ne suivront pas

Cette action n’est pas soutenue par les syndicats, comme le confirme Mohsine Rachik, permanent CGSP à la Stib : " Nous avons conclu un accord en front commun avec la direction et nous avons fait le maximum en écoutant les conducteurs, en mettant toutes les mesures distanciation sociale en place et en mettant les désinfectants à leur disposition. La vente de tickets est toujours interdite à bord des véhicules et les postes de conduite sont isolés et la montée à l’avant est aussi interdite. Donc nous les avons entendus et nous les comprenons, mais syndicalement on ne peut pas les soutenir".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK